1. / Se soigner
  2. / Recherche
  3. / Innovation technologique

Comment écrire sa biographie en famille ?

Comment créer du lien entre les générations grâce à la technologie ? Réinventer le "livre familial" en est un, il suppose de se pencher sur l’histoire de ses ascendants et sur son propre parcours de vie. Olivier Levard vous explique comment procéder.

Rédigé le

Comment écrire sa biographie en famille ?

Le livre familial est une tradition assez persistante en France. Une personne sur 10 écrirait ce type d'ouvrage en approchant de la fin de sa vie… Les personnes s’y mettent autour de 75 ans. 

A la différence de ceux qu’on achète en librairie ou sur Internet, ces livres sont privés et tirés à quelques exemplaires pour les proches, la famille et les amis.

Laisser une trace ? 

Un livre familial pour transmettre son histoire, l’éclairer, transmettre des valeurs, s’expliquer ou dire ce qu'on n'a pas toujours su dire, sa "vérité" ou simplement son amour à ses proches  ! Parfois, le déclic est la maladie ou un simple coup de fatigue. 

C’est un énorme travail, pour cela les personnes se font souvent aider par des professionnels qu’on appelle les "biographes familiaux"… une aide précieuse qui coûte quand même entre 2 000 et 3 000 euros. Evidemment, tout le monde ne peut pas se le permettre et la pratique commence à décliner.

Une startup veut remettre ces livres au goût du jour

C’est une idée qui s’adresse aux seniors mais portée par des jeunes. Ils s'appellent Thomas Delage et Kevin Lamberton et se sont lancés en septembre dernier. Comme souvent pour les start up, ils se sont mis en tête de répondre à des problèmes : 

  • Le 1er, c’est de ne pas oser. Plus d’un senior sur deux aimerait écrire son livre mais y renonce en se disant que sa vie ne va pas intéresser grand monde.
  • Le 2ème, c’est que ça coûte cher.
  • Le 3ème, c’est que c’est long, et que ça demande beaucoup d'énergie (la majorité de ceux qui se lancent s’arrêtent à 10/15 pages).  

Un outil qui aide à écrire les livres 

Cet outil s’appelle Entoureo, et l’idée est de faire appel à la famille. Cela devient une sorte d’entreprise solidaire et on peut proposer à ses parents ou ses grands-parents de transmettre leur histoire. 

C’est très simple, vous achetez un coffret pour une centaine d’euros, il comprend :

  • Une petite explication. 
  • Un micro cravate qui se branche sur n’importe quel téléphone pour en faire un enregistreur d’interviews.

On devient une sorte de journaliste familial

Vous prenez par exemple rendez-vous chez votre grand-mère et, grâce à un guide d’entretien, vous lui faites raconter son histoire… Évidemment, ça n’est pas un exercice anodin et il faut s’assurer que tout le monde en a vraiment envie. 

D’autant, que ce sera une vraie aventure. Pour un livre, complet, il faut compter au moins dix heures d’interview. On peut procéder par thème : l’enfance, le travail, la famille qui s’agrandit.

Dans certaines familles, c’est un travail collaboratif entre plusieurs enfants et petits-enfants, évidemment c’est un moment d’échange passionnant. 

Que s'est-il passé durant le Covid ? 

Durant le Covid cela a été un problème mais ils ont trouvé une solution en proposant de faire des enregistrements à distance, grâce au haut-parleur du téléphone. Beaucoup de familles l'ont utilisé pendant le confinement et l'utilisent toujours comme lien social.

C’est un très bon prétexte à se contacter et à se dire des choses, au-delà de la pluie et du beau temps... comme évoquer le passé et les bons souvenirs.

Ecrire en famille, c’est presque une thérapie

  • Travailler en famille sur le souvenir peut être utile à tous. Les psys vous le diront.
  • Stimuler sa mémoire, c’est aussi bon pour le cerveau. D’ailleurs, les créateurs adaptent leur outil pour le proposer aux personnes pour qui ce travail devient difficile ou par exemple ceux qui ont un début d'Alzheimer... c’est l’occasion de "fixer"  ce dont on se souvient. 

L'étape d’après, c'est la rédaction ! 

C’est là où ça devient vraiment technologique, dans un espace dédié vous aurez : 

  • Une sauvegarde en ligne (texte, photos, audio, … une retranscription de vos échanges… automatique. Cela fait gagner beaucoup de temps.
  • La mise en page assistée pour organiser en chapitres et que tout ça soit joli.

Et vient le moment de l’impression ! 

On envoie son texte en quelques clics, cela coûte 30 euros par livre. C'est un budget si vous avez une grande famille mais c’est moins cher que l’auto-édition familiale jusqu'à maintenant.

Dans le style, il y a de tout, des livres très émotifs, dans l’oralité, d’autres beaucoup plus littéraires. Quelques clichés persistent qui sont assez genrés : avec des hommes qui parlent beaucoup de leur carrière, de leur service militaire... et des femmes, des enfants et de leurs petits-enfants… Cela évoluera sans doute au fil des générations.

Des illustrations et de la légèreté… 

On peut ajouter un arbre généalogique, les photos des aïeux avec des légendes pour bien expliquer qui est qui , ainsi que les recettes de cuisine transmises de génération en génération.

Si une personne âgée veut faire seule son livre

Il est possible d'utiliser le logiciel seul(e) pour faire une surprise à ses proches par exemple. Ce lien entre les générations est tellement utile que cette initiative est soutenue et financée par l’assurance retraite. 600 familles se sont lancées dans cette aventure qui dure souvent un an et  une petite centaine de livres ont déjà été imprimés… Bravo à ces créateurs !

Voir aussi sur Allodocteurs.fr