1. / Se soigner
  2. / Hôpital

Hospitalisation des enfants : l'accueil des ados progresse

Si les hôpitaux ont beaucoup progressé en ce qui concerne l'accueil des enfants hospitalisés, il en est de même pour les adolescents. Reportage à l'hôpital Robert-Debré à Paris, où un espace leur est entièrement dédié.

Rédigé le , mis à jour le

Reportage de Marie Guyot, Claude Pavelek et Isabelle Gastebois.

Un groupe de jeunes, une animatrice… l'hôpital Robert Debré à Paris dispose d'un espace entièrement dédié aux adolescents. Tous les après-midi, les jeunes patients hospitalisés peuvent s'y retrouver.

Se changer les idées

Ateliers, télé, jeux... cet endroit est équipé pour permettre aux jeunes malades de se détendre et de se divertir. Il s'agit avant tout d'un espace de liberté au sein de l'hôpital. François-Henry Guillot, responsable de l'espace adolescent à l'hôpital Robert Debré, présente les nombreux intérêts de cet espace : "Les adolescents viennent dans cet espace chercher d'autres adolescents pour parler de sujets qu'ils ont en commun. Ils viennent aussi chercher un moyen d'entrer en contact avec l'extérieur via les réseaux sociaux notamment. Parfois ils viennent ne rien faire, mais ne rien faire peut aussi être très important et à l'hôpital cela peut être difficile. Les ados viennent dans cet espace pour se reposer et ils viennent aussi car ils savent qu'ils vont trouver une écoute différente de celle de l'équipe médicale".

Se constituer une identité

"À l'adolescence, l'impact de la maladie chronique est encore plus fort car il s'inscrit au plus profond des questions existentielles", prévient le Dr Paul Jacquin, pédiatre à l'hôpital Robert Debré. "Permettre à ces ados d'avoir des moments où ils se sentent eux-mêmes non jugés, et pas comparés car dans cet espace tout le monde a une maladie, est absolument essentiel pour se constituer une identité pour l'âge adulte".

Au-delà des activités proposées, cet espace permet surtout aux jeunes patients d'être pendant quelques heures des adolescents comme les autres. Chaque année une centaine d'ados atteints de pathologies très diverses fréquente cet espace.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :