Pourquoi opérer des amygdales ?

Angines à répétition, nez bouché, maux de gorge récurrents… À l'origine de ces symptômes, on trouve souvent les amygdales. Qu'est-ce que les amygdales ? Quel est leur rôle ? Pourquoi faut-il parfois les retirer ? Cette opération est-elle sans conséquence ?

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le , mis à jour le

Qu’est-ce que les amygdales ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent où se trouvent les amygdales.
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent où se trouvent les amygdales.

Les amygdales les plus connues sont aussi celles que l'on peut voir, mais seulement en ouvrant grand la bouche, avec une lampe de poche. Elles sont situées de part et d'autre de la luette, la petite clochette qui pend au fond de la bouche. Il y en a d'autres mais vous ne pouvez pas les voir : ce sont les amygdales pharyngées, ou végétations adénoïdes, situées à l'arrière du nez et au-dessus du palais. Enfin, il existe aussi des amygdales à l'arrière de la langue, à l'arrière du palais et d'autres dans la trompe d'Eustache, le conduit qui relie les cavités du nez à l'oreille.

Toutes ces amygdales ont une fonction bien particulière, elles forment une première barrière contre les infections lorsqu'un microbe attaque le corps. Les défenses immunitaires sont stimulées pour combattre la maladie et le volume des amygdales augmente.

En fonction des amygdales qui sont touchées, les symptômes ne sont pas les mêmes : douleurs en avalant, fièvre, voix enrouée ou nasillarde, nez qui coule ou otite.

Cette inflammation des amygdales est appelée angine, ou amygdalite. Normalement, entre deux infections, elles retrouvent leur taille normale. Mais lorsque les infections sont très fréquentes, elles s'affaiblissent et deviennent elles-mêmes un foyer, un véritable réservoir de bactéries qui facilite l'infection. Elles restent alors hypertrophiées, déchargent régulièrement des bactéries et il faut alors les enlever.

Amygdales : des ablations chez l'enfant comme chez l'adulte

Barbara a décidé de se faire opérer des amygdales comme son fils Gaspard.
Barbara a décidé de se faire opérer des amygdales comme son fils Gaspard.

Autrefois, c'était une opération très courante surtout chez les enfants, mais aujourd'hui elles sont faites avec parcimonie pour plusieurs raisons. On soigne mieux les angines aujourd'hui et il ne faut pas oublier aussi le rôle des amygdales qui forment un premier rempart de lutte contre les infections et qu'on essaie donc de préserver au maximum.

Parfois, il faut se résoudre à enlever les amygdales. Le congrès de pédiatrie, qui s'est tenu en juin 2022, a été l'occasion de refaire un point sur les recommandations d'ablation des amygdales.       

La fréquence des infections reste le premier motif justifiant l'ablation. Habituellement, après une infection, les amygdales reviennent à leur état normal mais lorsque les infections sont fréquentes, elles s'affaiblissent et deviennent un véritable réservoir de germes. Leur ablation, appelée amygdalectomie, est alors indispensable s'il y a plus de 7 infections depuis 1 an, plus de 5 durant les 2 dernières années, ou plus de 3 infections au cours des 3 dernières années.   

Mais les infections ne sont pas l'unique motif, d'autres symptômes non infectieux justifient une amygdalectomie : l'hypertrophie des amygdales, qui restent gonflées en dehors des infections, les ronflements et/ou l'apnée du sommeil. D'autres symptômes peuvent être évocateurs de trouble du sommeil liée aux amygdales, comme une respiration par la bouche, des cernes et une fatigue dès le réveil par exemple.  

Amygdalectomie : l'ablation des amygdales

Les amygdales peuvent parfois devenir un problème lorsqu'elles sont à l'origine d'angines à répétition. Le médecin ORL peut alors proposer une amygdalectomie.
Les amygdales peuvent parfois devenir un problème lorsqu'elles sont à l'origine d'angines à répétition. Le médecin ORL peut alors proposer une amygdalectomie.

Chez les adultes, on opère souvent quand il y a des angines assez fortes et à répétition, quand elles résistent aux antibiotiques, et en cas de phlegmons, c'est-à-dire des abcès dans la gorge. 

Après l'opération, le temps de la cicatrisation, pendant trois semaines, les patients ne peuvent pas manger solide, ils n'ont droit qu'aux liquides froids ou tièdes.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !