1. / Maladies
  2. / Gynécologie

Suivi gynécologique : des délais d'attente trop longs ?

J'ai 73 ans, ma gynéco est partie en retraite en 2010, aucun gynécologue n'a voulu me prendre… que dois-je faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Suivi gynécologique : des délais d'attente trop longs ?

Les réponses avec le Dr Philippe Descamps, gynécologue obstétricien, et avec Lucie Lechâtellier, sage-femme :

"C'est un vrai problème dans certaines zones un peu sinistrées en spécialistes. Il faut réguler ces problèmes. À 73 ans, on peut avoir un cancer du sein, un cancer de l'utérus, une descente d'organes, des fuites urinaires… Il y a en effet des délais d'attente. Et le fait d'avoir développé une profession sage-femme qui fait de la gynéco physiologique permet de désengorger les gynécos qui font de la pathologie."

"Les personnes âgées ont souvent plusieurs traitements. Pour la rééducation, il nous arrive d'avoir des patientes de cet âge."

"Cette personne peut consulter son généraliste. On a fait depuis quinze ans des formations de gynéco pour les médecins généralistes qui sont de mieux en mieux formés. Etant conscient de cette pénurie, on a essayé d'anticiper avec les sages-femmes et les médecins généralistes."

Sponsorisé par Ligatus