1. / Maladies
  2. / Allergies

Quand l'allergie est une urgence vitale

La crise allergique peut être gravissime et se transforme alors en véritable urgence vitale. C'est l'oedème de Quincke, le choc anaphylactique… Quand faut-il s'inquiéter ? Comment réagir en cas de crise allergique ? Les explications avec le Dr Gérald Kierzek, urgentiste.

Rédigé le , mis à jour le

Erratum : ORIENTEZ LA POINTE ORANGE DU STYLO VERS LA PEAU (COTE AIGUILLE DU STYLO INJECTEUR) ET PIQUEZ LA CUISSE

L'allergie peut aller de la simple conjonctivite (on se gratte les yeux) ou encore rhume des foins (on éternue, on mouche) au choc anaphylactique (oedème de Quincke) qui est une allergie généralisée.

Les allergies printanières sont désagréables mais rarement dangereuses. Les symptômes diffèrent selon les individus, entre démangeaisons, rhinite (nez qui coule, éternuements) et conjonctivite (yeux rouges) allergiques saisonnières. Ils peuvent aller, au pire, jusqu'à des crises d'asthme.

Mais il y a aussi des allergies graves - ou anaphylaxie - et les principaux allergènes responsables sont les aliments, les animaux/insectes venimeux, le latex, les médicaments...

Quand faut-il s'inquiéter ?

Il faut s'inquiéter dans deux circonstances :

- soit la personne a déjà fait une allergie grave (oedème de Quincke, hospitalisation,…), dans ce cas il faut anticiper et ne pas attendre pour appeler les secours,

- soit la réaction dépasse manifestement le cadre de la réaction locale "normale". On parle alors d'anaphylaxie avec une réaction généralisée : urticaire généralisée, oedème (face, paupières,…), difficultés respiratoires (crise d'asthme), malaise, voire arrêt cardiaque.

Dans ces deux cas, il faut alerter les secours (15) immédiatement et vous pouvez utiliser les stylos auto-injecteurs d'adrénaline.

Comment utiliser les stylos auto-injecteurs d'adrénaline ?

ERRATUM SUR LA VIDEO : ORIENTEZ LA POINTE ORANGE VERS LA PEAU (COTE AIGUILLE DU STYLO AUTO-INJECTEUR). POUR LA FACILITE DE LA DEMONSTRATION, L'INJECTION EST FAITE SUR LE BRAS MAIS PRIVILEGIEZ LA CUISSE EN CONDITIONS REELLES.

Ces stylos contiennent de l'adrénaline (l'adrénaline est le médicament du choc anaphylactique qui va resserrer les vaisseaux) et sont réservés aux personnes ayant déjà fait une allergie grave.

Le médecin, le plus souvent allergologue, après une batterie de tests allergologiques, prescrit un stylo auto-injectable. Ces kits vendus en pharmacie sur ordonnance se présentent sous la forme de stylos (un peu comme les stylos à insuline) que les personnes allergiques graves ont toujours sur elles.

Ces stylos ne sont ni dangereux, ni compliqués à utiliser. En cas de signes de gravité, et en lien avec le médecin régulateur du Samu (il faut donc appeler systématiquement les secours), leur utilisation est très simple puisqu'il s'agit de décapuchonner et injecter, même à travers les vêtements. Depuis 2013, il existe un nouveau stylo sur le marché, à avoir toujours sur soi, plus besoin de le garder au frais. Il faut toujours garder ce stylo sur soi car il suffirait de se balader en campagne et de se faire piquer pour avoir besoin de ce stylo. Ne l'oubliez donc jamais !

Prévenir la crise allergique

Le meilleur moyen de prévenir la crise allergique est d'éviter l'allergène. Avec les conseils classiques, pour les balades en forêt ou le contact avec les hyménoptères : ne marchez pas les jambes découvertes, portez des chaussures hautes, faites du bruit et ne mettez pas les mains n'importe où sans regarder.

Concernant les allergies alimentaires, les premières pourvoyeuses d'oedème de Quincke, il faut être particulièrement vigilant sur les étiquetages. La nouvelle législation qui entrera en vigueur au 1er juillet 2015 devrait faciliter la vie des allergiques (et celle des urgentistes).

Une initiative intelligente est de télécharger sur son smartphone l'application Allergobox pour faire les courses. Cette appli analyse l'étiquetage de plus de 7.000 produits alimentaires et propose les produits sans votre allergène (dans les plats cuisinés, frais...).

Pour en savoir plus :

VOIR AUSSI :

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus