Le Pr Philippe Even soutenu par une vingtaine de ses confrères

Une vingtaine de figures de la médecine volent au secours du professeur Philippe Even, sanctionné par l'Ordre des médecins pour le "Guide [controversé] des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux", au nom de la "liberté d'expression", sur le site du NouvelObs.com.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les professeurs Philippe Even et Bernard Debré, qui n'exercent plus et auxquels un manque de confraternité a notamment été reproché, se sont vus infliger une sanction d'"un an d'interdiction d'exercer la médecine dont six mois avec sursis".

Dans le texte de soutien au Pr Even, mis en ligne sur le site du NouvelObs.com, mardi 25 mars 2014 au soir, les signataires disent être "scandalisés par la décision du Conseil régional de l'Ordre des médecins de suspendre d'exercice Philippe Even, co-auteur du Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux au motif qu'il s'agirait d'une opération commerciale et non-confraternelle, allant à l'encontre des données acquises de la science et susceptibles d'inquiéter les malades". Ils regrettent "une sanction portant atteinte à la liberté d'expression, sous le couvert d'une confraternité trop souvent caution de la loi du silence".

Parmi les signataires : les professeurs Etienne-Emile Baulieu et Alain Fischer de l'Académie des Sciences, Christian Bréchot, directeur général de l'Institut Pasteur, Didier Raoult (microbiologiste) le Dr Irène Frachon qui a dénoncé le scandale du Mediator, et le Dr Philippe Foucras (Formindep, organisme pour une information médicale indépendante).

VOIR AUSSI :