1. / J'ai mal…
  2. / Aux jambes
  3. / Sciatique

Sciatique : que faire quand la douleur persiste ?

J'ai une sciatique qui persiste depuis cinq mois, il m'est impossible de rester assise longtemps. Est-ce normal que cela dure si longtemps ?

Rédigé le , mis à jour le

Sciatique : que faire quand la douleur persiste ?

Les réponses avec le Pr Christian Mazel, chirurgien orthopédiste :

"Si la sciatique est traitée, ce n'est pas normal que la douleur persiste. Si elle n'est pas traitée, on peut imaginer que cela fait partie des choses possibles. On se donne en matière de sciatique, un délai d'efficacité du traitement. Entre le début des symptômes, le début du traitement et la disparition des signes, si on est efficace, en six semaines normalement on doit avoir vu la sciatique, en tout cas la majorité de la douleur, disparaître.

"Si la douleur commence à durer malgré un traitement bien conduit (dans un premier temps anti-inflammatoires), on arrive à la deuxième étape qui correspond aux infiltrations. Les infiltrations sont radio-guidées, c'est-à-dire que c'est le radiologue qui les réalise sous contrôle soit du scanner, soit de la radio et cela permet de cibler l'endroit où finalement le nerf souffre. Et si la douleur persiste encore malgré une, deux, maximum trois infiltrations, on arrive à conclure à un échec du traitement et on peut à ce moment-là se dire que la chirurgie est la solution. Mais ces étapes sont indispensables.

"L'objectif du traitement, c'est de faire disparaître la douleur. On ne fait pas disparaître la hernie, c'est beaucoup plus une adaptation finalement du nerf qui a quand même de l'espace mais qui est réduit et qui va apprendre à être dans un endroit où il est un peu moins bien donc on supprime l'inflammation locale, on le fait diminuer de volume, on a des traitements qui agissent sur la fibre nerveuse elle-même et on arrive à rendre la hernie tolérable. Dans un second temps, la hernie peut disparaître notamment quand c'est un gros fragment qui est à l'intérieur du canal rachidien qui lui va être véritablement éliminé par l'organisme. Arrivé à la phase chronique, ce n'est pas un très bon résultat, c'est parfois malheureusement ce qui se passe et à ce moment-là, le traitement devient un peu différent de celui de la hernie initiale."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr