1. / J'ai mal…
  2. / Aux dents

Tout savoir sur l'implant dentaire

Qu'est ce qu'un implant dentaire, quand le posser, comment se déroule l’opération et quel budget faut-il prévoir ? Notre spécialiste répond à toutes vos questions.

Rédigé le , mis à jour le

Tout savoir sur l'implant dentaire

On entends souvent dire : "L’implant c’est une dent sur pivot". En réalité, l'implant et le pivot sont deux techniques différentes. Elles ne remplacent pas exactement les mêmes parties de la dent. 

L'implant, qu'est ce que c'est ?

Quand on extrait une dent ou qu'on la perd, il n'y a plus rien :  plus de couronne (la partie visible quand on sourit) et plus de racine (la partie à l’intérieur de l’os). 


L’idée, avec la technique de l’implant, est de reconstruire l’ensemble de la dent. Créer en quelque soirte une dent bionique, sur le modèle de Terminator qui a un squelette en acier et une peau d’apparence humaine. 

Mise en place de l'implant

  • Il faut remplacer la racine par une vis en titane qui est posée dans l’os sous la gencive. Cette partie s'appelle l’implant.
  • Par-dessus, il faut visser une autre petite pièce métallique, appelée inlay-core, qui sort de la gencive. Elle sert d’appui, et forme un squelette en métal.
  • Il faudra ensuite fixer une couronne en céramique blanche qui mime l’aspect naturel de la dent.

Qu'est-ce qu'une dent sur pivot ?

Dans le cas de la dent sur pivot, la racine naturelle de la dent reste en place. Nul besoin de poser une racine artificielle en titane. Le point commun des  deux techniques c’est la petite pièce métallique qui sert à poser la couronne. C'est ce qu'on appelle pivot ou inlay core. 

Quand faut-il poser un implant ?  

Il faut en général attendre le temps de cicatrisation après l’extraction de la dent : environ deux trois mois. Il est possible d'attendre un peu plus longtemps mais pas trop, sinon l’épaisseur de l’os diminue et il n'y a plus assez de matière pour poser un implant.
C'est comme planter un pieux dans un jardin, ça tient mieux dans 50 cm de terre que dans 20. Il est donc important de respecte ces délais.

Une intervention en milieu stérile

L'opération se passe généralement sous anesthésie locale. La pose d’un implant n’est pas douloureuse. C'est même beaucoup moins désagréable qu'une extraction de dents.

  • Il faut réaliser une incision de la gencive, visser l’implant dans l’os qui est protégé avec une petite vis de cicatrisation avant de suturer la gencive.
  • Il faut ensuite attendre que l’implant s’intègre bien dans l’os. Cela prend entre 3 et 6 mois. Trois mois pour la mâchoire du bas parce que l’os est un peu plus dur que celui de la mâchoire du haut. Six mois pour la mâchoire du haut.

Pourquoi choisir l'implant ? 

L'implant coûte cher, environ 2 000 euros par dent. Un bridge ou à un appareil amovible est moins onéreux et souvent mieux pris en charge. 
L’avantage de l’implant par rapport au bridge, est que cette technique n’abîme pas les dents qui bordent le trou. Quand on fabrique un bridge, il faut s’appuyer sur les dents adjacentes pour faire un pont de couronnes. Dans certains cas, il faut fraiser et abimer des dents saines et maintenant ce n'est plus pratiqué.

On peut aussi mettre un appareil amovible mais c’est moins confortable que l’implant qui est fixe. Avec l’implant, il n'y a rien à faire d’autre que de se nettoyer les dents tout à fait normalement. L’implant a aussi une longue durée de vie  : de 10 à 20 ans s’il n’y a pas de complications infectieuses.   

En cas de perte osseuse ?

Tout n’est pas perdu ! Dans la majorité des cas, le recours à différentes techniques de greffes osseuses est possible. Si l’os a énormément fondu, qu’il en manque en hauteur et en épaisseur, l'autogreffe sera privilégiée. Il faut préparer l’endroit sur lequel il manque de l’os puis fixer une petite tranche d’os prélevée au niveau du menton ou de la mâchoire inférieure dans le secteur des dents de sagesse. Ensuite il faut refermer la gencive pour attendre que ça cicatrise pendant au moins six mois avant de poser les implants. 

Prix d'une greffe osseuse ? 

Le prix d’une greffe osseuse est très variable. Ce prix dépend de la technique, de la taille du défaut osseux et si vous êtes en région ou à Paris. Cela peut aller de 400 euros quand on fait faire une greffe de biomatériaux pour une seule dent et à 2 000 euros si on fait une autogreffe d’os.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr