Infertilité masculine : pourquoi est-il important d'identifier les causes ?

L’infertilité masculine peut se manifester de différentes manières sur le plan biologique. Pour proposer des solutions médicales adaptées, il est important de connaitre les causes de cette maladie. Reportage

Farah Kesri
Rédigé le
Connaître l'origine de l'infertilité masculine
Infertilité masculine : des causes aux solutions  —  Le Magazine de la Santé

Marc et sa compagne tentent d’avoir un enfant depuis plus d'un an et demi. Après quelques investigations, il s’avère qu’il est atteint d’infertilité.

"Quand on apprend son infertilité, on ressent une forme de culpabilité (...). On repense forcément aux pratiques qu'on a eues et qui n’étaient pas forcément bonnes", confie Marc. 

Des solutions pour une fécondation

"Il n'y a aucune raison de se sentir coupable. L’infertilité est une maladie. Il y a une diminution importante du nombre de spermatozoïdes. On attend normalement au moins 15 millions de spermatozoïdes par ml", explique le Dr Gwenola Keromnes, gynécologue-obstétricienne au groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.  

Marc consulte aujourd'hui dans ce centre, pour connaître les causes de son infertilité et trouver une solution médicale.  

"Je vois qu'il y a une diminution du nombre de spermatozoïdes par millilitres, une diminution de leur mobilité. Cette diminution est assez conséquente, du coup, je vais proposer une aide à monsieur et à sa compagne pour pouvoir avoir un enfant. En effet, la conception naturelle semble difficile dans ce cas-là", commente le Dr Gwenola Keromnes.  

Chez Marc, la quantité de spermatozoïdes est faible mais suffisante pour réaliser une fécondation classique et espérer devenir un jour père. 

Une biopsie du testicule

Quand le nombre de spermatozoïdes est trop bas, il faut recourir à la chirurgie pour prélever les spermatozoïdes dans le testicule. C'est un acte réalisé sous anesthésie générale.

Le chirurgien doit inciser la bourse puis les 7 membranes qui enveloppent le testicule pour accéder à la pulpe. C'est à ce niveau que sont produits les spermatozoïdes. 

Les biopsies des deux testicules sont ensuite envoyées au laboratoire du centre. Le tissu est séparé puis observé au microscope. Si aucun spermatozoïde n’est détecté, on parle d'azoospermie

Diminution de la qualité du sperme

La détection des anomalies permet d'effectuer une sélection plus fine des spermatozoïdes. Les meilleurs  sont choisis pour être introduits dans l'ovocyte et le féconder. 

Depuis 50 ans, le nombre de spermatozoïdes des hommes n'a cessé de diminuer.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !