1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Grossesse tardive

Inde : une femme de 74 ans donne naissance à des jumelles

Une septuagénaire indienne a donné naissance par césarienne à deux petites filles. Cette grossesse très tardive est le résultat d’une fécondation in vitro avec don d’ovocytes.

Rédigé le

Inde : une femme de 74 ans donne naissance à des jumelles
Inde : une femme de 74 ans donne naissance à des jumelles

Jeune mère à… 74 ans. Mangayamma Yaramati, une septuagénaire a donné naissance à des jumelles le 5 septembre dernier dans l’état d’Andhra Pradesh, dans le sud-est de l’Inde, selon l’agence SWNS. La mère et les deux petites filles se portent bien, selon la docteure Uma Sankar interrogée par la BBC.

"Les gens m’appelaient la femme sans enfant"

Mangayamma et son mari âgé de 82 ans, Sitarama Rajarao, n’avaient pas réussi à concevoir pendant leurs 57 ans de vie maritale. Aujourd’hui, la grossesse a été rendue possible par une fécondation in vitro (FIV) à partir du sperme de Sitarama Rajarao et des ovocytes d’une donneuse. La naissance a ensuite eu lieu par césarienne.

"C’est la période la plus heureuse de ma vie" a confié la septuagénaire à la BBC. Le couple exprimait en effet un fort désir de parentalité après des années de stigmatisation dans leur village de Nelaparthipadu. "Les gens m’appelaient la femme sans enfant" témoigne aujourd’hui la mère.

Grossesse très tardive

Selon la BBC, un jour après l’heureux événement, le "jeune" père a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) et a dû être hospitalisé. A la question de leur âge avancé et de la prise en charge des enfants en cas de problème de santé des parents, Sitarama Rajarao avait déclaré : "Rien n’est entre nos mains. Ce qui doit arriver arrivera. Tout est entre les mains de Dieu."

Une grossesse est considérée "tardive" après 40 ans et "très tardive" après 45 ans. Après cet âge, la plupart des grossesses sont induites par des aides médicales à la procréation et représentent un risque important pour les enfants à naître mais aussi pour les mères, avec notamment un risque élevé de diabète gestationnel, de fausse-couche, d’hémorragie de la délivrance, de pré-éclampsie ou encore d’AVC.

En 2016, une Indienne de 70 ans avait donné naissance à son premier enfant, également suite à une FIV.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus