1. / Bien-être - Psycho
  2. / Vacances

Vacances : les aidants familiaux ont aussi droit au répit

Les aidants familiaux ont parfois tendance à négliger leur propre santé. Des initiatives ont donc été lancées pour encourager les aidants à prendre soin d'eux. Trois associations ont réuni leurs forces autour d'un même projet, un village répit, qui vient d'être inauguré dans le Jura afin de décharger les aidants de certaines contraintes et leur permettre de décompresser.

Rédigé le , mis à jour le

Les aidants familiaux ont besoin de répit pendant l'été pour reprendre des forces. Reportage du 22 juillet 2014.

Pour beaucoup d'aidants familiaux, les vacances sont difficilement envisageables. Trois associations (AFM-Téléthon / Association Le Haut de Versac-NAFSEP, et l'Association française des sclérosés en plaques) ont donc décidé d'aider ces aidants à décompresser en créant un village répit.

Le village des Cizes permet aux aidants et aux malades de rester en famille, mais libérés des contraintes médicales. Toutefois quand le malade le souhaite et en a besoin, des équipes médicales se tiennent prêtes à intervenir à tout moment. Une entrée indépendante permet en effet à l'équipe médicale de se rendre directement et à toute heure dans la chambre du malade sans déranger sa famille.

Un aménagement qui allège considérablement le quotidien des aidants. Pour une personne handicapée, le moindre détail peut faire la différence. Dans ce village répit, les locations ont été spécialement aménagées pour éviter tout désagrément.

Sans batailler avec les angles, les bacs à douche et autre porte trop encombrante pour un fauteuil, les aidants familiaux peuvent ainsi prendre soin d'eux.

VOIR AUSSI

Sponsorisé par Ligatus