Chine : hausse fulgurante des maladies non contagieuses

Vieillissement de la population, urbanisation, pollution de l'air, tabac, mauvaise alimentation... Même si les Chinois vivent plus longtemps et en meilleure santé, les taux de mortalité dû aux cancers et aux maladies cardio-vasculaires s'envolent. Ce sont les résultats d'une étude parue le 7 juin 2013 dans The Lancet.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Chine : hausse fulgurante des maladies non contagieuses

Entre 1970 et 2010, l'espérance de vie des Chinois est passée de 62 ans à 75,7 ans, selon l'étude de la revue médicale The Lancet. Mais l'urbanisation et le vieillissement de la population ont engendré en contrepartie une augmentation des maladies non-contagieuses.

"La Chine est désormais confrontée à des questions de santé comparables à celles des Etats-Unis et d'autres pays à hauts-revenus, analyse les auteurs de l'étude. La mauvaise alimentation et l'augmentation des cancers sont désormais les questions les plus préoccupantes."

La Chine, qui compte 1,34 milliard de personnes (en 2011), est parvenu à réduire la fréquence des maladies des pays pauvres, comme les maladies contagieuses et les maladies liées à une mauvaise hygiène. Le taux de mortalité infantile a ainsi été divisé par 5 depuis 1990. Mais elle est désormais confrontée à l'augmentation des cancers (+43% depuis 1990), des maladies cardio-vasculaires et d'Alzheimer.

"L'augmentation rapide des maladies non contagieuses (...) représente un problème majeur pour le système de santé chinois", prévient l'article.

Les décès causés par des maladies respiratoires ont reculé (-31,8% sur la période) mais restent importants, au-delà d'un million par an. Plus d'un homme sur deux fume en Chine. La Chine se classe parmi les trois derniers pays du G20 pour les maladies liées à la pollution de l'air.

L'étude a été réalisée en collaboration avec l'Institut d'Evaluation et de Mesures de la Santé (IHME), de l'université de Washington, le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies, et le Peking Union Medical College.

Etude de référence : "Rapid health transition in China, 1990—2010: findings from the Global Burden of Disease Study 2010", The Lancet, Volume 381, Issue 9882, Pages 1987 - 2015, 8 June 2013, doi:10.1016/S0140-6736(13)61097-1

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :