1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Sucre, stevia, aspartame…

Le Nutella serait-il plus sucré qu'avant ?

Une association allemande affirme que Ferrero a augmenté la teneur en sucre de son produit phare. Ce que la firme dément.

Rédigé le

Le Nutella serait-il plus sucré qu'avant ?
Le Nutella serait-il plus sucré qu'avant ?

Quelle est la véritable composition du Nutella et a-t-elle été modifiée ces dernières semaines ? Cette question agite depuis plusieurs semaines les amateurs de la célèbre pâte à tartiner ainsi que les spécialistes. "Concrètement, en France, la quantité de noisettes, cacao, sucre et huile de palme reste inchangée", affirme Ferrero France dans un communiqué. La firme répond ainsi à ses détracteurs allemands, qui l’accusent d’avoir changé la recette du Nutella dans le plus grand des secrets, ce afin d’y incorporer plus de sucre. "Il n'y a qu'une seule et même recette partout dans le monde", a pourtant affirmé l'agence de communication de Ferrero France à l'AFP.

Pourtant, selon la centrale de protection des consommateurs de Hambourg – la Verbraucherzentrale Hamburg – ce changement est bel et bien réel. Le 2 novembre, l’association publiait un message sur sa page Facebook : selon elle, la teinte de la pâte à tartiner est devenue plus claire. Pour elle, c’est la conséquence directe d’une augmentation de sa teneur en sucre.

Plus de sucre, moins de graisses

Pour prouver ses dires, la Verbraucherzentrale Hamburg a analysé la composition de la pâte à tartiner. Alors qu’elle soupçonnait initialement un changement dans le dosage du cacao, elle s’est aperçue que cette donnée, comme celle de l'huile de palme, ne figurait pas dans la liste des ingrédients. Au lieu de ça, elle a découvert que la teneur en sucre était passée de 55,9 % à 56,3 %. Dans le même temps, la part de graisses avait légèrement diminué passant de 31,8% à 30,9%.

A la suite de ce message Facebook, Ferrero France a été forcé de reconnaître que des "ajustements mineurs récents" de la recette du Nutella avaient été opérés. La teneur en lait écrémé en poudre aurait ainsi augmenté, passant de 6,6 % à 8,7 % du produit total. "Cela nous permet d’améliorer encore davantage la qualité globale du lait contenu dans Nutella et d’assurer par ailleurs une meilleure stabilité dans le temps de son goût. Rien d’autre n’a été modifié", assure l’entreprise.

Un changement de recette "lucratif" ?

Selon l'association allemande, le confiseur italien a procédé à ces changements afin de privilégier le sucre et le lait en poudre moins chers que le cacao.  La teneur en cacao aurait donc bien diminué dans la liste des ingrédients mais Ferrero refuse toujours de rendre publique la composition exacte du Nutella malgré les sollicitations de l'association allemande.

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24