1. / Alimentation

Alimentation : le Nutri-score bientôt obligatoire en Europe ?

Le système d’étiquetage nutritionnel Nutri-score est pour le moment facultatif en Europe. Mais plusieurs associations de consommateurs lancent une pétition pour le rendre obligatoire.

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation : le Nutri-score bientôt obligatoire en Europe ?
Alimentation : le Nutri-score bientôt obligatoire en Europe ?

Le Nutri-score bientôt dans les rayons de toute l’Union Européenne ? Sept associations de consommateurs européens, dont l’UFC-Que Choisir pour la France, lancent ce lundi 20 mai une pétition pour demander à la Commission européenne de rendre obligatoire le Nutri-score dans tous les pays membres de l’UE. Les principales raisons à l’origine de cette demande : "savoir ce que nous mangeons, protéger notre santé, et inciter les industries à améliorer la composition de leurs produits", selon les associations.

Le Nutri-score "peine à se développer dans les rayons"

Ce système d’étiquetage nutritionnel s’appuie sur cinq lettres (A,B,C,D,E) et sur un code couleurs, du vert au rouge, selon la qualité nutritionnelle de l'aliment. Son affichage sur les emballages a été initié en France en 2017 mais, comme en Belgique ou en Espagne, il n’est toujours pas obligatoire en raison de la réglementation européenne actuelle. Conséquence de ce caractère facultatif, le Nutri-score "peine à se développer dans les rayons", estime dans un communiqué l'UFC-Que Choisir, à l'origine de la pétition avec six autres : Test-Achat (Belgique), VZBV (Allemagne), Consumentenbond (Pays-Bas), OCU (Espagne), Federajca Konsumentow (Pologne) et EKPIZO (Grèce).

A lire aussi : Nutri-score : le nouvel étiquetage nutritionnel en cinq questions

82% des consommateurs ne comprennent pas les étiquettes

Pourtant, le Nutri-score a, selon ses associations, déjà "fait la preuve de son efficacité" sur les produits alimentaires, pour "aider au quotidien les consommateurs dans leurs achats de produits alimentaires". Son affichage systématique pourrait ainsi contribuer à lutter contre plusieurs maladies, puisque "la mauvaise qualité nutritionnelle d'un trop grand nombre d'aliments industriels est (l')une des principales causes du taux élevé d'obésité, de maladies cardio-vasculaires et de diabète", et que "la complexité des tableaux [...] figurant sur les emballages aboutit à ce que 82% des consommateurs ne les comprennent pas".

Rendre le Nutri-score obligatoire serait enfin une manière de lutter contre les lobbies agro-alimentaires. En décembre 2017, des professionnels de santé et des associations dénonçaient notamment le choix de six grandes multinationales (Nestlé, Coca-Cola, PepsiCo, Mars, Mondelez et Unilever) d’utiliser leur propre système d’étiquetage moins clair pour les consommateurs et source de confusion. Obliger les industriels à afficher le Nutri-score dans toute l’Union européenne pourrait contrer ce genre de manœuvres commerciales.

Pour signer la pétitio, rendez-vous sur le site PRO-NUTRISCORE.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr