Sang de cordon : un don pour la vie

En 1988, la première greffe de sang de cordon pour un enfant atteint d'aplasie médullaire suscite l'espoir. Mais ces dernières années des dérives sont apparues, notamment à l'étranger, avec l'essor de banques privées qui proposent de conserver les cellules de sang de cordon de son enfant à des fins personnelles, et non plus pour aider un malade. Alors à qui donne-t-on et pour quoi faire ? Explications.

Rédigé le , mis à jour le

Sang de cordon : un don pour la vie

 - Reportage d'Eloïse Malet, Simon Fichet et Julie Legros -

En mai 2012, le Conseil Constitutionnel s'est positionné contre l'utilisation du sang de cordon de son enfant à des fins personnelles via les banques privées, rappelant que ce don devait être anonyme et gratuit.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :