Lutter contre la fonte musculaire en cas d'alitement

Un grand nombre de personnes doivent ou ont dû rester allongées durant une période plus ou moins longue. Maladie, accident, grossesse... toutes ces causes même bénignes peuvent amener à subir une fonte musculaire. Alors autant se préserver en anticipant. Explications et démonstrations avec Nordine Attab, notre coach sportif.

Rédigé le , mis à jour le

Lutter contre la fonte musculaire en cas d'alitement

Après quelques jours d'alitement, on constate souvent qu'en plus de la fonte musculaire subie, il n'est pas rare que les autres membres du corps subissent également cette inactivité.

Et pourtant, même alité, il est possible de se bouger. Bien entendu, hors de question de sauter sur son lit. Mais en fonction des pathologies et de la durée on peut, en cas d'indisponibilité du haut du corps, solliciter le bas et inversement.

Grâce à de petits exercices simples, on va ainsi pouvoir mobiliser les différentes parties du corps valides. Et ce, sans aucune répercussion sur le reste du corps. Il est malgré tout indispensable de demander le consentement d'un professionnel de santé qui vous suit.

Exercice 1

Allongez-vous sur le lit et maintenez une jambe tendue. Fléchissez l'autre jambe en amenant le genou au niveau de la poitrine. À partir de cette posture, placez une partie de l'élastique autour de la tête et l'autre partie sous le pied de la jambe fléchie. Expirez en effectuant une extension de la jambe, puis revenez en position initiale en inspirant. Cet exercice permettra de solliciter les muscles quadriceps, ischios, fessiers.

Exercice 2

Allongez-vous sur le lit, les jambes tendues ou fléchies. Placez vos bras en position de croix et saisissez un élastique dans chaque main. Tout en gardant vos bras tendus, expirez en ramenant les mains l'une vers l'autre. Expirez en revenant en position initiale. Puis, directement, gardez les bras en croix puis fléchissez les bras afin d'amener les mains au niveau des épaules. Revenez ensuite en position initiale. Alternez les deux mouvements (pectoraux et biceps).

Exercice 3

Allongez-vous sur le lit, jambes tendues et les bras le long du corps. Placez un élastique sous les pieds et maintenez une extrémité de l'élastique dans chaque main. Tout en gardant le dos droit, expirez en relevant le buste et en amenant les bras en l'air, les mains au dessus de la tête. Une fois en position assise, buste droit, bras au dessus de la tête, revenez en position initiale en inspirant et en contrôlant le retour grâce à l'élastique qui pourra servir de frein. Attention, à aucun moment le dos ne doit être arrondi.

Les conseils de Nordine Attab

Pour chaque cause d'alitement, il y aura la possibilité d'effectuer des exercices. Ne pas hésiter à en parler à votre kinésithérapeute qui pourra vous orienter.

Si vous avez la possibilité, sollicitez les muscles agonistes et antagonistes.

L'idée de cette gymnastique n'est pas de transpirer à grosses gouttes. Ne cherchez jamais la performance.

L'électrostimulation est un allié important durant l'alitement. Renseignez-vous, peut-être que vous pouvez l'utiliser. L'électrostimulation permet ainsi de lutter contre la fonte musculaire.

N'oubliez pas de vous hydrater. Ce n'est pas parce que vous êtes alité que l'eau devient secondaire.

Sponsorisé par Ligatus