Fantasmes : imaginaires ou à partager ?

Un fantasme doit-il rester dans l'imaginaire ou peut-il devenir un jeu partagé ?

Rédigé le , mis à jour le

Fantasmes : imaginaires ou à partager ?

Les réponses avec le Dr Catherine Solano, sexologue-andrologue et du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue :

"Par définition, le fantasme devrait rester imaginaire. L'intérêt de rester imaginaire est que même si pendant vingt ans, vous avez le même type de fantasme, il peut toujours être efficace. Ensuite, on peut éventuellement passer à un autre fantasme. Mais on reste toujours dans l'imaginaire. En revanche, si on met en acte cet imaginaire, il est assez classique qu'il faille augmenter les enchères.

"On devient de plus en plus addict à en rajouter. Quand certaines personnes racontent leur fantasme, il s'agit de vrai scenarii de films compliqués. Le fantasme est une vraie jouissance cérébrale.

"Jouer un fantasme et le réaliser sont deux choses différentes. Par exemple, si on imagine une histoire avec un plombier… ce n'est pas réaliser un fantasme. On le joue, on le met en scène. En revanche si le fantasme est de faire l'amour à trois et qu'on le réalise, ce n'est pas le jouer mais plutôt le réaliser. On peut jouer un fantasme surtout s'il n'y a pas de tierce personne.

"Dans le fantasme, on y va crescendo. Tout d'abord la personne, homme ou femme, imagine tout seul ou toute seule dans sa tête. La deuxième étape est celle du fantasme en stéréo, c'est-à-dire que ces personnes parlent de leur fantasme à leur partenaire. D'ailleurs, quand on parle de ses fantasmes à l'autre, on espère que lui ou elle nous racontera aussi les siens en retour. On commence quelque chose, l'autre continue l'histoire et on va inventer des choses."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Je rêve souvent de mon ex, et parfois cela tourne au fantasme. Cela veut-il dire que je ne suis pas encore guérie de lui ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Pourquoi les fantasmes sont-ils toujours ou presque de l'ordre de la transgression ? Cela correspond-il aux interdits de l'enfance ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • J'ai des fantasmes assez violents, est-ce que ça signifie que je suis pervers ?
    En quoi peut-on dire que les fantasmes sont des soupapes de sécurité ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Catherine Solano, sexologue-andrologue et le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue

Sponsorisé par Ligatus