Comment diagnostique-t-on le syndrome de jambes sans repos ?

Comment diagnostique-t-on le syndrome de jambes sans repos ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment diagnostique-t-on le syndrome de jambes sans repos ?

Les réponses avec le Pr. Marie-Pia d’Ortho, neurologue à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard (Paris) :

"Les enregistrements du sommeil ne sont pas faits systématiquement à tous les patients. Le syndrome des jambes sans repos est un diagnostic clinique. La personne décrit une impériosité à bouger, des sensations désagréables dans les membres, pas uniquement dans les jambes, des symptômes calmés par les mouvements ou par les changements de température.

"Le fait que ces phénomènes surviennent de préférence en début de soirée et la nuit est un élément diagnostic extrêmement important. Une fois que le patient détaille ces symptômes, le diagnostic est fait. On ne fera un enregistrement du sommeil que si la description clinique est atypique ou si on suspecte des pathologies du sommeil associées."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :