Jambes sans repos : un retard diagnostic fréquent ?

Pourquoi le diagnostic du syndrome des jambes sans repos peut-il être tardif ?

Rédigé le , mis à jour le

Jambes sans repos : un retard diagnostic fréquent ?

Les réponses avec le Pr. Marie-Pia d'Ortho, neurologue à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard (Paris) :

"Le diagnostic du syndrome des jambes sans repos peut parfois être difficile et tardif car la pathologie n'est pas connue. Il y a un vrai défaut de formation sur l'ensemble des pathologies du sommeil et sur le syndrome des jambes sans repos en particulier. Une enquête réalisée au cours de l'année 2011 par le groupe international de recherche sur le syndrome des jambes sans repos montre que le retard diagnostic moyen est de plus de 10 ans. Il n'est donc pas rare de voir arriver en consultation des patients qui ont des symptômes des jambes sans repos depuis plus de 10 ans."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :