Ch@t : Relaxation

Ch@t du 7 janvier 2011 : Les réponses avec Isabelle Célestin-Lhopiteau, psychologue-psychothérapeute ; Isabelle Lefèvre-Vallée, sophrologue et Muriel Chalon, praticienne feldenkrais.

Rédigé le

Ch@t : Relaxation
Ch@t : Relaxation
Sommaire

Les réponses d'Isabelle Lefèvre-Vallée, sophrologue

  • Je suis enseignant, j’aimerais savoir si des livres ont été écrits sur les techniques de relaxation des élèves ?

Il existe des ouvrages sur la détente qui permettent d'apprendre aux enfants des techniques très adaptables au milieu scolaire. L'ouvrage présenté sur le plateau L'enfant et la sophrologie, paru aux Ed. Ellébore possède certaines applications spécifiques depuis le primaire aux soucis rencontrés par les ados lycéens.

  •  Je suis infirmière et je souhaite faire une formation en sophrologie. Quelle école pouvez-vous me recommander ?

Il vous suffit de consulter dans votre région l'école ou l'Académie de sophrologie caycédienne qui est la référence reconnue dans le monde hospitalier et médical. Cela vous permettra avec l'autorisation de votre établissement d'avoir une prise en charge sur certains frais.

  •  Existe-t-il une ou plusieurs méthodes de relaxations adaptées à l’anxiété générée par la maladie de Parkinson ?

Quelque soit la technique de relaxation, il est très important que la personne soit volontaire et est toute sa conscience au moment de la séance. L'anxiété est aisément gérée par la sophrologie Caycédienne avec une répétition d'exercices très courts.

La sophrologie sera un moyen de pallier au stress engendré par le dérèglement hormonal. Des exercices simples de prise de conscience de cet organe, lui permettront de percevoir rapidement l’évolution de son "humeur" variant de la quiétude à l'anxiété sans stress et de la maîtriser rapidement.

  •  Mon fils de 8 ans fait de l’eczéma, le sport le soulage mais l’école le stress fortement, il se sous-estime. De plus c’est l’aîné d’une fratrie de cinq frères et sœurs. Je pense lui faire prendre des séances de  sophrologie. Quelle est la fréquence à suivre ? Quand peut-on voir un soulagement ?

La sophrologie a beaucoup évolué depuis 5 ans. Des techniques de prise de conscience de la peau, tissu, sont tout à fait adaptées à ce cas où l’eczéma se gère en partie par une activité sportive. La fréquence des séances est en général chez l'enfant d'une séance tous les 15 jours sur une situation comme la votre. Il faut permettre à l'enfant de s'entraîner, répéter la séance. Une session de 5 à 10 séances me semble tout à fait envisageable.

  •  Peut-on utiliser la sophrologie pour les crises d’angoisse ?

La crise d'angoisse est une des manifestations de stress ou de phobie. La sophrologie caycédienne est une technique parfaitement adaptée qui vous permettra d'appréhender positivement la situation qui génère les crises et de la dépasser en se vivant bien dans l'harmonie de son corps redevenu ami et de son esprit en équilibre et "partenariat" avec ce corps solide et présent. Techniques où vous vous percevez fier et satisfait de votre réussite.

  •  Avez-vous connaissance de praticiens en sophrologie qui font le même genre d’ateliers que vous, pour les enfants sur Strasbourg ?

Il vous faut contacter soit l'école de sophrologie de Mulhouse ou d’Essey les Nancy.

  • J’ai deux garçons qui sont assez anxieux, ils ont des problèmes d’endormissement, mais aussi de stress à l’école en cas d’évaluation. Je voudrais leur faire faire de la sophrologie mais ils sont loin d’être enthousiastes. Cela peut-il avoir un effet bénéfique s’ils y vont à reculons ?

Il est vrai que la sophrologie des adultes présentés aux enfants manque d'attrait mais la version ludique est formidable. Elle les amène à vivre et ressentir par le jeu leur corps leur respiration et à redevenir maître de leur existence. Technique de liberté et gestion des angoisses du soir.

  •  J’ai déménagé et je ne trouve plus de centre de sophrologie. J’ai essayé chez moi seul mais je n’y arrive pas. Existe-t-il des CD avec de la musique et des voix pour nous diriger dans les exercices ?

Il existe effectivement des CD. Le Dr Patrick-André Chéné a réalisé différents CD avec ses collaborateurs sur les techniques fondamentales.

  •  Quelles sont les contre-indications pour faire de la sophrologie ?

Il n'existe que peu de contre-indications. Ce sont les psychoses : schizophrénie, maniaco-dépression... Toute forme de conscience pathologique.

  •  J’ai 32 ans, je suis enceinte d’un mois et depuis quelques jours je dors très mal. Je suis très fatiguée et mon travail est assez contraignant (physiquement et psychologiquement), est-ce que je peux consulter un sophrologue ?

La sophrologie est une technique fantastique pour la préparation à l'accouchement et l'arrivée de cette nouvelle vie. Elle vous permettra de mieux vivre la présence de votre enfant et de gérer les « inconvénients » de la grossesse. Les troubles du sommeil seront aplanis et la récupération du tonus mieux géré en vivant et renforçant votre corps. Les techniques de récupération et de détente sont adaptées à la femme enceinte.

  •  Qu’est-ce que la sophrologie caycédienne ?

Le terme de sophrologie caycédienne vient de son inventeur le professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre. Il a crée cette technique dans les années 1960 selon une méthode et des protocoles établis dans le respect de l’être. Il existe d'autres sophrologies provenant directement de cette source mais qui ont choisi des orientations multiples (mélange avec d'autres méthodes). La sophrologie caycédienne est propre à son inventeur.

  •  Mon frère qui souffre de schizophrénie est très angoissé et a beaucoup apprécié ses séances de yoga, alors pourquoi pas la sophrologie ?

Le yoga et la sophrologie ont des sources communes, mais la sophrologie demande à la personne une prise de conscience du corps et de l’esprit avec une approche profonde des structures de l'être. Hors malheureusement la schizophrénie ne permet plus cela. L'effet serait désastreux pour la personne. Le yoga, lui, sera permettre le bien être du corps sans autre implication.

  •  Ma petite fille de 10 ans s’arrache les cils. Etant précoce, elle se sent très mal à l’aise à l’école. Des séances de sophrologie pourraient-elles l’aider ?

Sans aucun problème. La gestion de toute forme d’agressivité sur soi et sur les autres.

  •  J’ai du mal psychologiquement avec ces méthodes de relaxation, je pleure à tout bout de champ tellement mon émotion est importante et extrême. Faut-il consulter un psychologue ou bien tester ces méthodes de respiration ? Cette super émotion me pollue la vie.

Courage, les entrainements seront vous soutenir mais consulter votre médecin si d'autres symptômes apparaissent.

 

Les réponses de Muriel Chalon, praticienne Feldenkrais

  • J’ai des angoisses dans les transports est-il possible de se relaxer dans un environnement très bruyant ?

Le Feldenkrais peut être une réponse à ce problème, en effet il s'agit d'un travail dans lequel on apprend à être connecté avec ce qui nous fait du bien.

  •  Je souffre d’anorexie mentale. Est-ce que la relaxation pourrait m’aider dans le processus de guérison ? (confiance en soi, perfectionnisme à outrance...)

Le Feldenkrais travaille énormément sur l'image corporelle et sur la perception que nous avons chacun de notre corps. Il peut vous aider à retrouver une image corporelle plus juste et moins angoissante.

  •  Je souffre de douleurs aux cervicales et au dos, douleurs assez régulières. Mon kinésithérapeute me dit que je suis toute contractée. Faudrait-il que je pense à faire de la relaxation alors que je ne me sens pas plus stressée que d’habitude ?

La méthopde Feldenkrais peut être une réponse à vos douleurs et votre tension. En effet elle travaille sur le relâchement musculaire et sur la réorganisation d'un mouvement plus juste, moins contraignant pour certaines articulations comme les cervicales. Réapprendre à bouger avec plus de liberté vous permettrait certainement d'améliorer vos problèmes.

  •  Mon mari a des problèmes de dos d’origine lombaires et depuis quelques mois, il souffre de douleurs dorsales musculaires. C’est une personne stressée et angoissée, malgré de multiples traitements médicamenteux pour ses douleurs aucuns ne marchent. Est-ce que cela pourrait être dû au stress ou à des tensions ?

La méthode Feldenkrais permet de réorganiser le mouvement en libérant le squelette des contraintes musculaires, de nombreux problèmes de dos sont le résultat d'un tonus musculaire exagéré qui bloque le mouvement. Cette méthode règle de nombreux problèmes de dos.

  •  Je suis intéressé par la méthode Feldenkrais. Après combien de séances peut-on commencer à sentir les bienfaits quand on a un problème de stress ?

Je ne peux pas vous répondre car le résultat de ce travail est lié à votre histoire, votre investissement, à l'origine de votre stress. Certains élèves ont des résultats très rapides, pour d'autres il faut plusieurs mois avant d'obtenir un vrai changement.

  •  Je souffre de crises d’angoisse récurrentes, je suis hypersensible. Je fais de la spasmophilie et de la tétanie, quel type de relaxation me conseilleriez-vous ?

J'ai l'expérience dans mes cours de personnes souffrant de spasmophilie très améliorée. Le feldenkrais travaille sur le relâchement musculaire mais aussi sur le système nerveux ce qui permet d'abaisser le seuil de tension musculaire et apporte un apaisement.

  •  Je suis un jeune algérien de 24 ans et j’ai des problèmes de dos. Malheureusement en Algérie il n’y a pas de structure pour pratiquer le Feldenkrais. Existe-t-il un site pour trouver des enregistrements de cette méthode ?

Je ne connais pas de site mais vous pouvez vous adresser à un praticien qui enregistre des cassettes et lui demander de vous les envoyer. Je n'ai pas ses coordonnées sur moi mais si vous allez sur le site feldenkrais, vous tapez praticien et vous trouverez François Combeau, vous trouverez ses coordonnées.

  •  J’ai une lombosciatique, est-ce qu'une méthode de relaxation serait efficace ?

Kinésithérapeute et praticienne du Feldenkrais, je peux vous faire part de mon expérience, les problèmes de dos sont souvent liés à la répétition de mouvements qui mettent en "surchauffe" certaines articulations. Ce travail permet, tout en relâchant la tension musculaire douloureuse dans les lombalgies, de réorganiser son mouvement. C'est à la fois un travail curatif parce qu'il soulage et préventif parce qu'il réapprend à bouger d'une manière plus juste.

  •  Existe-t-il un CD permettant de pratiquer le Feldenkrais chez soi ?

Il n'existe pas de CD mais de nombreux cours collectifs qui sont plus appropriés à ce travail. L'enseignant guide en permanence l'exploration du mouvement et contribue largement à trouver cet état de détente que vous recherchez.

  •  Agé de 71 ans, j’ai toujours été anxieux, crispé avec la tête dans les épaules et je me sous-estime en permanence. J’ai fait quelques tentatives de relaxation mais sans succès. Est-il encore possible à mon âge de tenter une technique plus adaptée, laquelle ?

Oui, le Feldenkrais s'adresse à toute personne dans n'importe quelle condition d'âge et de santé. Vous pourriez tirer un grand bénéfice à trouver une posture plus adaptée, plus relâchée ce qui aurait un effet sur votre anxiété. Je ne sais pas où vous habitez mais vous pouvez aller sur le site feldenkrais et trouver un praticien dans votre région.

  •  Pensez-vous qu’il soit toujours nécessaire de faire un travail d’analyse (psychothérapie) pour une personne anxio-dépressive ou pensez-vous que la sophrologie, le yoga ou le Feldenkrais peuvent suffire ?

Le Feldenkrais travaille à plusieurs niveaux corporels par une réorganisation des mouvements, un relâchement des tensions et au niveau du système nerveux. Durant les leçons la qualité de présence qui est demandée et le développement de la perception qui est vécu permet de changer l'image que l'on se fait de soi même. De nombreux élèves considèrent que c'est un complément extrêmement intéressant à une prise en charge analytique.

  •  La sophrologie et le Feldenkrais sont-ils des méthodes proches l’une de l’autre ? Est-il difficile de lâcher prise avec le Feldenkrais ?

Le Feldenkrais est très différent de la sophrologie, cette méthode travaille sur le mouvement lent et conscient, il est plus une exploration de nos possibilités et de nos difficultés. Ce travail permet de retrouver la liberté que nous avions quand nous étions enfant, le plaisir de bouger c'est à la fois ludique et profond.

  •  Je suis de nature très anxieuse voire déprimée chroniquement. J’ai essayé la sophrologie et le yoga qui n’ont eu aucun effet sur moi. Ma psy dit que j’ai beaucoup de mal avec le lâcher-prise. Que me conseillez-vous ?

Le Feldenkrais pourrait être une réponse à votre problème de lâcher prise car ce travail est un travail en mouvement dans lequel il n'y a aucune demande extérieure, aucune posture à maîtriser, il s'agit plutôt d'être en contact avec ce que l'on ressent et d'ajuster son mouvement à ce qui est bien pour vous. C'est ludique, respectueux de votre confort et extrêmement stimulant pour le système nerveux. Bon courage.

  •  Hypnose, relaxation, yoga, quelle technique est la plus adaptée pour les personnes souffrant de douleurs chroniques ?

Vous ne dites pas grand chose du type de douleurs dont vous souffrez, je ne peux donc vous faire qu’une réponse un peu générale. La méthode Feldenkrais pourrait vous permettre de déplacer votre attention et diminuer vos tensions et comme d'autres techniques, abaisser votre seuil de perception de la douleur.

  •  Je suis stressée en permanence au point d’avoir des tics nerveux et des maux d’estomac. Je ne sais pas quoi faire ni vers qui me tourner, cela me bouffe littéralement la vie.

Les tics nerveux et les douleurs d'estomac sont des réponses corporelles à votre stress. Vous pourriez apprendre avec la méthode feldenkrais à mieux gérer ces réponses, peut être même à les faire disparaître en étant plus consciente de ce que vous mettez en place à chaque fois que le stress apparaît.

 

Les réponses d'Isabelle Célestin-Lhopiteau, psychologue-psychothérapeute

  • Ma fille a de gros soucis de concentration à l’école, elle a 7 ans. Est-ce que la sophrologie pourrait l’aider ?

La sophrologie est une des pratiques les plus intéressantes pour apprendre à mieux se concentrer, c'est une pratique très adaptée aux enfants car c'est une façon d'expérimenter ses capacités de concentration, sur le corps, sur son imagination, de s'entrainer à cela de façon ludique.

  •  L’autohypnose m’intéresse, pourriez-vous me conseiller une bibliographie ? Est-ce une technique praticable individuellement à domicile ou faut-il passer par un thérapeute ?

L'autohypnose est une pratique qu'il est intéressant d'apprendre et d'expérimenter d'abord avec un thérapeute. Il faut pouvoir expérimenter l'hypnose avec un psychothérapeute pour ensuite construire sa propre séance d'hypnose. Il est ensuite possible de le refaire chez soi au calme ou dans une situation stressante. Je peux vous conseiller quelques lectures sur l'hypnose mais le mieux c'est de lire après avoir expérimenté une séance. Petite bibliographie: L'hypnose qui soigne, du Dr JM Benhaiem et L'aide-Mémoire d'hypnose, d'Antoine Bioy, Chantal Wood et Isabelle Célestin.

  •  Je suis stressée en permanence au point d’être toujours en conflit avec les autres. Que faire pour me sentir bien dans ma peau ? Cela devient pathologique dans mon quotidien au point d’en faire des insomnies.

Le fait que le stress soit devenu chronique, que cela modifie vos relations aux autres en déclenchant des conflits et que cela déséquilibre le sommeil, est une indication de thérapie avec une pratique psychocorporelle. Il est important de faire un point sur ce qui se passe, comment le stress est vécu, ressenti et en même temps à travers un travail corporel de pouvoir traverser les émotions autrement, apprendre à prendre de la distance.

  •  J’ai des pulsions de sucre que je n’arrive pas à réfréner, notamment quand je suis stressée. Mon esprit dit non mais mon corps en redemande. Je suis en thérapie et j’ai identifié mentalement l’origine de ce manque de connexion entre corps et esprit, mais rien n'y fait. Dois-je faire de la sophrologie ou du Feldenkrais ?

Pour cette indication, c'est très important de passer par une thérapie qui passe par le corps. Comme vous le dites, votre esprit dit non, il sait très bien ce qui est bon ou pas, mais ce qui se passe est en dehors de la volonté. Les deux méthodes dont vous parlez sont de bonnes indications mais on peut penser aussi à l'hypnose. Pendant la séance, il s'agit en quelque sorte de réapprendre au corps à percevoir ce qui est bon pour lui et ce qui ne l'est pas. Le travail sera aussi émotionnel puisque vous faites le lien entre stress et l’envie de manger sucrée, afin de traverser les stress différemment.

  •  Je participe depuis deux mois à des séances de Pleine Conscience (deux séances). Je suis très anxieuse et très stressée. Que pensez-vous de cette méthode en matière de relaxation ?

La méditation de Pleine Conscience est une très bonne indication pour travailler sur ses émotions. Le fait de l'expérimenter, d'être plus présente aux perceptions, aux sensations et ensuite d'intégrer cela dans votre vie peut être une voie très intéressante pour traverser cette anxiété et ce stress. Aristote disait: Nous sommes ce que nous répétons chaque jour!

  •  Pensez-vous que faire régulièrement des massages aide à la relaxation ?

Il existe différents types de massages relaxants, avec pour certains une possibilité d'apprentissage d'auto-massage pour être autonome. Cela peut être une très bonne indication contre le stress.

  •  Ma fille de 21 ans a des céphalées permanentes d’intensité variable. Elles sont d’après le neurologue d’ordre psychologique et liées au stress et aux émotions. Aucun traitement n’a marché (thérapie comprise). Elle n’en peut plus et ne sait plus quoi faire !

Les méthodes de relaxation, l'hypnose thérapeutique sont de très bonnes indications en traitement de fond pour les personnes présentant des céphalées. De nombreuses études montrent que pratiquées régulièrement, ces pratiques permettent de diminuer l'intensité et la fréquence des crises. On sait qu'il y a toujours une part de stress dans une douleur qui se chronicise, même si souvent il est difficile de dire si c'est le stress qui déclenche, entretient ou est la conséquence d'une crise, en tout cas ces pratiques vont avoir en même temps une action sur la douleur et sur le stress.

 

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur.com

Dossiers :

Questions/réponses :

Dans le forum :

Livres

  • Guide des pratiques psycho-corporelles
    "Relaxation, hypnose, art-thérapie, massages, yoga..."
    Isabelle Célestin-Lhopiteau, Pascale Thibault-Wanquet
    Ed. Masson, janvier 2006
  • L'enfant et la sophrologie
    "Protocoles et applications"
    Isabelle Lefèvre-Vallée
    Ed. Ellebore, février 2010

Association

Sponsorisé par Ligatus