Cancer : attention au benzène

Vivre près d'usines d'où s'échappe du benzène accroît le risque de développer certains cancers du sang, c'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue Cancer, le journal de la Société américaine de cancer.

Rédigé le

Cancer : attention au benzène
Cancer : attention au benzène

Selon les chercheurs américains, "le nombre de cas de nouveaux lymphomes non-hodgkiniens a augmenté de 3 à 4% par an aux Etats-Unis, depuis 1970". Et si les diagnostics se sont améliorés, cette augmentation de cancer est aussi due, sans aucun doute pour les chercheurs, à la croissance de la production industrielle américaine. En cause, les raffineries et industries chimiques d'où s'échappent des émanations de benzène.

Le benzène hautement cancérigène

Pour tirer ces conclusions, les scientifiques ont établi une cartographie des nouveaux cas de lymphomes avec l'emplacement des usines d'où s'échappe du benzène dans l'eau ou dans l'air, dans l'Etat de Géorgie entre 1999 et 2008.

Le benzène est classé par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) comme "cancérogène avéré" pour l'homme entraînant des leucémies chez l'homme.

L'étude publiée dans Cancer montre bien qu'il y a un lien entre benzène et cancer, car dans l'Etat de Géorgie, plus on s'éloigne des usines, moins il y a de cas de cancer. Pour chaque mile en plus, le risque d'être atteint d'un cancer du sang baisse de 0,31%.

Pour le moment, il n'existe aucune législation aux Etats-Unis qui réglemente les émanations de benzène, ce qui n'est pas le cas dans la communauté européenne.

Source : Catherine Bulka, Christopher R. Flowers, “Residence proximity to benzene release sites is associated with increased incidence of non-Hodgkin lymphoma", Cancer; Published Online: July 29, 2013 (DOI: 10.1002/cncr.28083).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus