Vives, méduses : les bons gestes en cas de piqûres

Mettre du sable, frotter avec un oignon, uriner sur la plaie sont autant de conseils bienveillants mais sans grande utilité en cas de piqûres de vives ou de méduses. Quels sont les bons gestes à connaître ? On vous dit tout.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le , mis à jour le
Non, uriner sur sa piqûre n'apaise pas la douleur
Non, uriner sur sa piqûre n'apaise pas la douleur  —  Shutterstock

Faut-il uriner sur une piqûre de vive ?

Uriner sur une piqûre de vive n'apaise en rien la douleur. C'est une idée reçue ! Les vives sont des poissons qui sont enfouis dans le sable au bord de l’eau, et qui vont nous piquer par réaction avec leur arrête dorsale lorsque l'on marche dessus pieds nus. Leur piqûre provoque une vive douleur qui va s’intensifier dans l’heure suivante.

Comment soulager la douleur ?

La solution est d’approcher la piqûre d'une source de chaleur. Cela va détruire le venin car il est thermolabile (détruit par la chaleur). Uriner dessus apporte bien de la chaleur mais ce n’est pas suffisant. Vous pouvez plonger le pied dans de l’eau très chaude (45°), ou utiliser un sèche-cheveux, en faisant attention à ne pas vous brûler !
Après quelques minutes, appliquez un glaçon dans un linge. Ce "choc thermique" est très efficace sur la douleur. 

Comme pour toutes les plaies, désinfectez et surveillez qu’il n’y ait pas de complications. Vérifiez vos vaccinations contre le tétanos.

Dernier conseil : sur les plages connues pour ses vives, marchez avec des sandales de plastique.

Faut-il frotter sa piqûre de méduse ?

Ce geste est à bannir. En frottant la peau on risque de faire éclater les petits fragments de tentacules qui restent sur la peau et de libérer encore davantage de venin urticant et donc d’aggraver la réaction.

En France les piqûres de méduses ne sont pas dangereuses, à moins d'en être allergiques. En revanche, elles peuvent provoquer, lors de la piqûre, une douleur similaire à une décharge électrique et une éruption cutanée qui risque de démanger énormément.

Comment réagir en cas de piqûre de méduse ?

Vous pouvez déposer du sable mouillé sur la piqûre, sans frotter. Certains conseillent de la farine ou de la mousse à raser, mais ce n'est pas évident à trouver sur la plage ! Raclez ensuite la zone touchée avec un objet rigide comme une carte de crédit. Rincez ensuite la peau à l’eau de mer, pas à l’eau douce car ses propriétés risquent de faire éclater les cellules urticantes.

Enfin, retirez les fragments restants à la pince à épiler et surveillez l'évolution de la piqûre. Comme pour les vives, la chaleur peut également soulager la douleur.

Ces formations courtes pour sauver des vies
Ces formations courtes pour sauver des vies  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !