Stress, sommeil, alimentation… Nos conseils pour réussir les épreuves du bac

Les épreuves de spécialité du baccalauréat démarrent ce mercredi pour quelque 520 000 lycéens. Sylvie Chokron, neuropsychologue et directrice de recherche au CNRS donne quelques conseils pour se préparer au mieux à cet examen.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Stress, sommeil, alimentation… Nos conseils pour réussir les épreuves du bac
Shutterstock

Le marathon du baccalauréat débute ce mercredi 11 mai. Pour plus de 500 000 lycéens, l’heure est au bien nommé "bachotage" et au stress qui l’accompagne. Les mêmes questions reviennent dans la tête des lycéens, mais aussi (et surtout) des parents : quels aliments privilégier avant l’épreuve ? Comment tenir sur la durée ? Est-il nécessaire de réviser jusqu’à la dernière minute ?

Le Dr Sylvie Chokron, neuropsychologue, nous partage ses conseils en matière d’alimentation, de sommeil ou de révision, pour arriver à terminer ces épreuves, souvent éreintantes pour les lycéens.

Quelle alimentation privilégier ?

Il faut au moins manger un bon repas par jour au lieu de grignoter toute la journée. On favorisera plutôt des sucres lents, le soir, pour éviter que le ventre soit vide le matin. Si on ne peut rien avaler au petit-déjeuner parce qu'on a le ventre noué, il faut penser à prendre un goûter, dans son sac comme une barre de céréales ou un fruit.  

Comment bien dormir ?

Les boissons énergisantes sont à proscrire, car elles risquent d’empêcher un sommeil réparateur avant l’épreuve du lendemain. Il est également déconseillé de prendre des somnifères parce que certaines molécules vont altérer la tension, la vigilance au réveil, et aussi la mémoire. Il vaut mieux une mauvaise nuit, qu'une bonne nuit avec des somnifères.

Les adolescents en manque de sommeil
Les adolescents en manque de sommeil  —  Le Magazine de la Santé - France 5

À lire aussi : La "Puff", cette cigarette électronique destinée aux jeunes et qui inquiète les médecins

Révisions de dernière minute : une bonne idée ?

Les lycéens arrivent à un stade où leur mémoire a déjà emmagasiné beaucoup de connaissances, et il risque d'y avoir des effets d'interférence. Il est plus intéressant de tester en permanence ce que l’on a appris. On peut par exemple prendre l’habitude de formuler les questions qu'on pourrait nous poser et y répondre. C’est une méthode beaucoup plus efficace pour la mémoire que de lire plusieurs fois tous les chapitres à quelques heures de l’épreuve. 

Des conseils pour les parents

C’est une période très inquiétante pour les adolescents, il est donc important de les soutenir et de les encourager. Même si cela peut être difficile, car les lycéens peuvent être agressifs sous la pression. Il faut leur donner toute notre confiance et essayer de mettre son angoisse de côté.