1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

Le Lybrido, la pilule du désir pour les femmes

Le Lybrido... un mélange de libido, liberté et débridée, une promesse de désir sans fin, un Graal pour les laboratoires qui rêvent de trouver la parade à la baisse de désir chez les femmes. Mais le Lybrido serait trop efficace. Explications.

Rédigé le , mis à jour le

Le Lybrido, la pilule du désir pour les femmes
Le Lybrido, la pilule du désir pour les femmes

Présentée comme le Viagra au féminin, le Lybrido est en réalité composé de deux molécules, la testostérone et le sildénafil (le Viagra®). La première est responsable du désir chez les hommes, dans une moindre mesure du désir féminin et elle augmenterait dans les deux sexes la production et la libération de dopamine (neurotransmetteur qui influence le plaisir). Le second est utilisé dans les troubles de l'érection en agissant sur l'afflux de sang dans les artères. Toutefois, le mécanisme du Lybrido n'est pas entièrement élucidé.

Il est actuellement à la phase 2 de l'essai clinique, phase qui teste la dose efficace du médicament. Ainsi, 210 femmes souffrant d'un "désir sexuel hypoactif" (autrement dit une baisse de désir chronique, qui toucherait d’après les chercheurs 10 à 15% des femmes) et d'une faible sensibilité aux stimuli sexuels, reçoivent soit un placebo, soit une dose de Lybrido.

Pendant quatre semaines sans traitement, les femmes évalueront leur satisfaction sexuelle. Elles prendront durant seize semaines un comprimé sans savoir si elles ont eu droit à la substance active ou au placebo. Puis s'ensuivra une phase de six semaines de suivi. Les femmes évalueront durant les trois périodes les rapports sexuels et leur satisfaction grâce à un questionnaire. Et apparemment, les résultats jusqu'à présent sont plus que prometteurs...

Problème, sa trop grande efficacité compromet ses chances d’être un jour commercialisée. D'après un journaliste du New-York Times, les experts de la FDA (Food and Drug Administration) craindraient de transformer les femmes en nymphomanes, de favoriser l'adultère et d'entraîner un bouleversement sociétal... L'argument semble spécieux et rappelle les débats sur la pilule contraceptive qui aurait sonné le glas de la famille.

Le Lybrido a donc une longue route devant lui avant de débouler sur le marché dans quelques années... Il doit confirmer son efficacité et débouter ses détracteurs, ce qui ne sera pas une mince affaire comme le suggèrent les commentaires de la FDA.

Rappelons tout de même que le désir sexuel ne se résume pas à une pilule : les évènements de la vie féminine (ménopause, grossesse, allaitement), des maladies chroniques mais aussi des raisons psychologiques, comme des conflits conjugaux, l'anxiété ou le stress, des préoccupations professionnelles ou domestiques, etc., interfèrent souvent avec le désir.

En savoir plus