1. / Se soigner
  2. / Vaccins

Covid : ce que l’on sait du vaccin Johnson & Johnson qui arrive bientôt en Europe

L’Agence européenne des médicaments s’apprête à autoriser le vaccin Janssen, filiale de Johnson & Johnson, en Europe. Efficacité, nombre de doses, fonctionnement… On fait le point sur ce vaccin.

Rédigé le

Covid : ce que l’on sait du vaccin Johnson & Johnson qui arrive bientôt en Europe
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Ink Drop

Bientôt un quatrième vaccin anti covid en Europe. Le vaccin Janssen, filiale de Johson & Johnson devrait être autorisé ce 11 mars par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Dans la foulée, la Haute Autorité de Santé (HAS) devrait rendre son avis pour la France d’ici la fin de la semaine et définir notamment à quelles catégories de patients il pourra être administré. Mais quelles sont les particularités de ce vaccin, déjà autorisé aux États-Unis depuis le 28 février ?

Un vaccin vectoriel

Comme le vaccin AstraZeneca, le vaccin Janssen est un vaccin vectoriel ou à vecteur viral.

C’est-à-dire qu’il contient un "faux virus", qui porte à sa surface des protéines du coronavirus. Une sorte de coquille vide, suffisante pour déclencher une réponse immunitaire sans entraîner de symptôme de la maladie.

A lire aussi : INFOGRAPHIE - On vous explique le fonctionnement des différents types de vaccins

Efficace à 85% contre les formes graves

C’est une technologie différente de celle de l’ARN messager utilisée par les vaccins Pfizer et Moderna, mais également très efficace. Selon les résultats des essais cliniques conduits sur 40.000 personnes, ce vaccin serait en effet efficace à 85,4% contre les formes graves du covid et à 66,1% contre les formes modérées.

Quant aux effets secondaires les plus fréquents, ce sont les mêmes que pour les autres vaccins, à savoir de la fièvre modérée, des maux de tête, de la fatigue ou des douleurs musculaires. Aucun effet secondaire grave n'a été rapporté à ce jour.

A lire aussi : Vaccins anti covid : quelles efficacités ?

Efficace aussi contre les variants ?

Plus intéressant, le vaccin Johnson & Johnson semble aussi efficace contre les formes graves du covid à 81,7% en Afrique du Sud et à 87,6% au Brésil, où les variants sud-africain et brésilien sont largement répandus.

Cela signifierait que ce vaccin serait bien efficace contre ces deux variants, ce qui ne semble pas être le cas des trois autres vaccins autorisés.

Une seule injection         

Autre particularité : contrairement aux trois autres vaccins actuellement autorisés en Europe, le vaccin Johnson & Johnson est un vaccin unidose, qui ne nécessite donc qu’une seule injection. Un avantage logistique de taille, surtout qu’il peut être conservé entre 2 et 8 degrés, dans un réfrigérateur classique, quand Pfizer et Moderna nécessitent des très basses températures.

Combien de doses en France ?

Si le vaccin Johnson & Johnson est bien approuvé par l’EMA, il pourrait arriver rapidement en France. Le ministère de la Santé espère pour le moment recevoir 2,7 millions de doses fin avril, 5,4 millions fin mai et 8,1 millions fin juin, soit plus de 16 millions de doses d’ici l’été.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr