1. / Se soigner
  2. / Transfusion, don du sang

Don du sang : "en 45 minutes, vous sauvez trois vies"

À l'approche des fêtes de fin d'année, les réserves de sang sont très faibles. L'Etablissement Français du Sang (EFS) lance un appel aux dons.

Rédigé le , mis à jour le

Entretien avec le Dr Michèle Villemur, responsable Pôle Est Ile-de-France de l'Établissement français du sang

Chaque jour, 10.000 dons du sang sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. Mais comme à chaque fin d'année, les donneurs se font plus rares à cause des congés et des épidémies saisonnières, comme la grippe. Les stocks sont au plus bas. La situation est préoccupante pour l'Etablissement Français du Sang. Les explications du Dr Michèle Villemur, responsable du pôle Est de l'Ile-de-France à l'Etablissement Français du Sang (EFS).

  • Pourquoi la situation est-elle très tendue en ce moment ?

Dr M. Villemur : "Souvent à la fin de l'année, on assiste à une baisse des dons. C'est la période des vacances, des fêtes. Il y a les épidémies de grippe, de gastro… Il y a des problèmes de circulation avec la neige. Par exemple, dans l'Est, il y a beaucoup de neige en ce moment. On sait qu'on va avoir une baisse des dons. Aujourd'hui, on n'a que 75.000 poches en stock. C'est insuffisant pour être serein dans l'avenir. Il faudrait qu'on arrive à avoir 100.000 poches début janvier. On sait qu'en janvier, l'activité hospitalière va reprendre très fortement et on va devoir faire face à des besoins imprévus."

Dr M. Villemur : "Il faut être en bonne santé, avoir 18 ans et  jusqu'à 70 ans. Le don dure 45 minutes. Tout le monde cherche des idées de cadeaux en ce moment. En 45 minutes, vous sauvez trois vies."   

  • Dans quelles situations des patients ont-ils besoin d'une transfusion ?

Dr M. Villemur : "Il y a les accidents, les maladies graves, les leucémies, les cancers... Par exemple, au moment d'un accouchement, une maman peut avoir besoin de sang. On est capable aujourd'hui de répondre à ces demandes mais il faut qu'on se mobilise ces jours-ci pour reconstituer le stock, le renouveler. Les produits sanguins ont une durée de vie limitée : 5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges... Et surtout, on n'a pas d'usine pour les fabriquer. On attend juste la générosité des personnes en bonne santé."  

  • Faut-il rémunérer les donneurs pour éviter les pénuries ?

Dr M. Villemur : "La France a un système qui est basé sur le bénévolat. Et justement, beaucoup de pays nous envient ce système. Ce n’est pas parce que vous avez un système avec des rémunérations ou des compensations que vous avez des stocks plus importants. Ça ne sera pas forcément la solution. En France, on se bat pour des dons éthiques."

Vous trouverez le point de collecte de dons du sang le plus proche de chez vous sur le site de l’EFS.