1. / Se soigner
  2. / Rééducation
  3. / Rééducation du périnée

Pourquoi le périnée est-il moins tonique à la ménopause ?

Depuis ma ménopause, j'ai l'impression que mon périnée est moins tonique. Quand j'éternue par exemple, je sens bien qu'il est moins performant. Est-ce normal ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi le périnée est-il moins tonique à la ménopause ?

Les réponses avec le Pr Pierre Marès, gynécologue :

"Avoir une perte de tonicité du périnée à la ménopause n'est pas anormal, mais c'est fréquent. C'est important d'en parler car ça peut être traité. Il existe deux phénomènes. S'il y a une sensation de béance ou d'hyperlaxité, souvent il faut un traitement local avec des oestrogènes locaux ou des topiques locaux pour retrouver une tonicité. Et une fois que ce travail a été réalisé, on peut ensuite passer à un travail de rééducation. La femme retrouve alors un confort pelvi-périnéal comme avant. Mais il faut une rééducation de qualité parce que le muscle releveur de l'anus ne peut être bien contracté que si on a travaillé l'ensemble des positions, et en particulier du rachis.

"Le périnée est moins tonique à la ménopause parce qu'il y a un effet cumulatif. Il y a à la fois les habitudes de vie, une constipation et des efforts pour aller à la selle en poussées ce qu'il faudrait éviter systématiquement. Deuxièmement, il y a le fait que l'on vieillit. Enfin, les tissus perdent de leur élasticité en particulier les ligaments et la capacité musculaire. Il ne faut pas se faire d'illusion, le quadriceps (muscle de la cuisse) diminue de volume avec l'âge. Le releveur de l'anus lui aussi perd de sa tonicité avec l'âge."