1. / Se soigner
  2. / Recherche

AVC : du ''bon cholestérol'' dans un nouveau traitement à l'essai

Le gras... protège vos artères... Mais attention pas n'importe lequel, le HDL, le "bon cholestérol" ! Une équipe de l'hôpital Bichat, avec des chercheurs de l'Inserm, viennent de démontrer chez le rat que le HDL cholestérol permettait de réduire jusqu'à 90% les complications hémorragiques du seul traitement disponible pour les AVC.

Rédigé le

AVC : du ''bon cholestérol'' dans un nouveau traitement à l'essai

Actuellement, en cas d'AVC par obstruction d'une artère cérébrale, on procède à l'injection intraveineuse d'un produit anticoagulant permettant de dissoudre le caillot qui s'est formé dans l'artère. Effectuée dans de bonnes conditions, cette injection permet de sauver 40% des malades. Malheureusement, ce traitement implique parfois de lourdes complications. En effet, 6% des patients traités par ce produit souffrent d'hémorragies graves avec des complications neurologiques souvent lourdes, voire mortelles dans certains cas.

Ce sont justement ces complications que le "HDL cholestérol", dit "bon cholestérol", limiterait. Autant dire que les retombées de cette découverte peuvent être retentissantes. L'AVC touche chaque année 150 000 personnes en France. Il s'agit de la première cause de handicap chez l'adulte, et de la troisième cause de mortalité en France et dans le monde.

L'étude montre que sur les rats, le HDL cholestérol protège la barrière hémato-encéphalique, une barrière naturelle qui filtre les bons et les mauvais produits qui arrivent dans les artères du cerveau.

Le "bon cholestérol", le HDL, se trouve dans notre sang. Dans cette expérience, les chercheurs ont extrait et purifié ce HDL. Puis, ils l'ont injecté à des rats atteints d'accident vasculaire cérébral et ce en même temps que le traitement anticoagulant. Les effets néfastes du traitement sont alors compensés. Les explications dans le reportage vidéo ci-dessus.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :