1. / Se soigner
  2. / Droits et démarches
  3. / Mutuelle

L’UFC-Que Choisir dénonce une hausse des tarifs des complémentaires santé

Selon l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, les mutuelles ont augmenté leurs tarifs de plus de 4% en 2021. Pour certains assurés, cela représente plus de 200 euros par an.  

Rédigé le

L’UFC-Que Choisir dénonce une hausse des tarifs des complémentaires santé

Pour justifier cette hausse, les assureurs mettent en avant l’augmentation des dépenses de santé. Chaque année, depuis 10 ans, le coût des soins à rembourser augmente.  

Une hausse due à réforme du 100% Santé ? 

Les mutuelles pourraient aussi avoir répercuté sur les usagers le coût de la réforme du 100% Santé. Cette année, après l’optique et le dentaire, c’est au tour de certaines audioprothèses d’être remboursées intégralement d’où un surcoût pour les mutuelles. Mais, selon l’UFC-Que Choisir, le gouvernement avait annoncé que cette réforme ne devait pas peser sur les tarifs. Les mutuelles rappellent d’ailleurs qu’elles ont lissé ce surcoût.  

En 2020, notamment pendant le premier confinement, les Français ont reporté leurs rendez-vous médicaux ou se sont tournés vers la téléconsultation intégralement prise en charge par la Sécurité sociale pendant l’épidémie. Selon le gouvernement, cela représente pour les mutuelles une économie de 2 milliards d’euros.  

Les usagers, victimes de la "taxe covid" 

Selon les mutuelles, une « taxe covid » imposée par le gouvernement est venue absorber une partie de cette trésorerie. Le reste servira à compenser les baisses des cotisation liées aux pertes d’emplois et faillites d’entreprise. Mais pour l’UFC-Que Choisir, les mutuelles ont choisi de répercuter cette taxe sur les usagers avec une hausse des tarifs, alors que le gouvernement leur avait demandé de ne pas le faire.