Vaccins anti-covid : sont-ils efficaces pour lutter contre le variant Delta ?
Crédits Photo : © Shutterstock / Viacheslav Lopatin

Vaccins anti-covid : sont-ils efficaces pour lutter contre le variant Delta ?

Les vaccins anti-covid Pfizer et AstraZeneca sont très efficaces contre le variant Delta, rassure une nouvelle étude britannique. Une seule dose n’est en revanche pas suffisante pour protéger contre l’infection.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi une seule dose de vaccin anti-covid ne protège pas contre le variant Delta ? Alors qu'une dose conférait déjà une bonne protection contre le variant Alpha (variant britannique), les chiffres des contaminations montrent aujourd'hui que les personnes "entre deux doses" ne sont pas à l'abri du variant Delta.

L'Agence de santé publique britannique s'est penchée sur la question et publie le 21 juillet des éléments de réponse dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine.

La peur d’un échappement immunitaire

L'étude montre que deux doses de vaccins anti-covid Pfizer et AstraZeneca restent très efficaces contre le variant Delta, actuellement majoritaire en France.

Une bonne nouvelle, car les scientifiques craignaient que les mutations du variant Delta offrent au virus un échappement immunitaire. Autrement dit, que ce variant soit tellement différent qu’il arrive à échapper à la reconnaissance d’un organisme immunisé par la vaccination.

A lire aussi : Le variant delta pourrait-il menacer le retour à la vie normale ?

88% d’efficacité pour Pfizer

Les chercheurs ont donc étudié le statut vaccinal de personnes infectées au variant Dellta du coronavirus (test PCR positif) et non infectées (test PCR négatif). Résultat : ils ont observé que les vaccins étaient quasiment aussi efficaces contre infection par le variant Delta que par le variant Alpha (initialement appelé variant britannique).

Ainsi, le vaccin Pfizer efficace à 93,7% contre une infection au variant Alpha, l’est à 88% contre une infection au variant Delta.

Et le vaccin AstraZeneca, efficace à 74,5% contre une infection au variant Alpha, l’est à 67% contre le variant Delta.

Une seule dose ne suffit pas

A condition bien sûr d’avoir reçu les deux doses. Et c’est justement là que ça peut coincer : alors que la première dose donnait déjà à la personne vaccinée une assez bonne protection contre le variant Alpha, ce n’est pas le cas pour le variant Delta.

En effet, une dose de vaccin Pfizer ne réduit le risque d’infection au Delta que de 30,7%, quand il le réduisait de près de 50% contre le variant Alpha. Ce qui explique les cas de contamination voire d'hospitalisation chez les personnes qui n'ont reçu qu'une seule des deux doses.

Face au variant Delta, il faut donc redoubler de vigilance quant au "syndrome du vacciné", ce comportement de relâchement dû à un faux sentiment de protection après l’injection de la première dose de vaccin.


Du 31 juillet au 6 août, le variant delta représentait 93% des tests PCR séquencés.