1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Vertiges

Vertiges, quand faut-il s'inquiéter ?

Quand on ressent un vertige, généralement on pense à de la fatigue. Quelquefois accompagné de nausées, de sueurs ou de migraines, le vertige peut durer de quelques minutes à quelques heures, voire à plusieurs jours. Il peut se répéter ou apparaître soudainement et des troubles dans l'oreille peuvent aussi être ressentis. Alors comment savoir ce qu'il faut faire quand on a des vertiges ?

Rédigé le , mis à jour le

Vertiges, quand faut-il s'inquiéter ?
"On peut avoir l'impression de s'enfoncer dans le sol ou de pencher d'un côté" ©Fotolia

Chaque semaine, en France, 300.000 patients consultent pour un vertige.

Interview du Dr Sylvie Imbaud-Genieys, ORL au Centre d'explorations fonctionnelles oto-neurologiques à Paris.

  • À quel moment faut-il s'inquiéter quand on a des vertiges ?

Dr Sylvie Imbaud-Genieys : "En fait un vertige peut être le signe de quelque chose de grave, il ne faut donc pas le négliger et consulter le plus vite possible. Un vertige, ce n'est pas normal, il faut faire des examens pour comprendre ce qui se passe et trouver la cause. Un vertige peut être le signe de futures séquelles très lourdes, il ne faut donc jamais le négliger. Ce n'est pas de l'anxiété ou un problème psychologique qui peuvent créer des vertiges."

À lire aussi : "Vertiges, oreilles et manipulations"

  • Comment décrire un vertige ?

Dr Sylvie Imbaud-Genieys : "Les impressions de vertige ou d'instabilité peuvent être diverses. On peut avoir l'impression de s'enfoncer dans le sol, de pencher d'un côté, se sentir basculer d'avant en arrière comme un "culbuto", ou encore que le sol est mou. Le vertige c'est plutôt les objets qui tournent autour de la personne ou encore quand la personne a l'impression de tourner sur elle-même comme une toupie. C'est la même sensation quand on est ivre."

  • Quelles sont les causes possibles de ces vertiges ?

Dr Sylvie Imbaud-Genieys : "Parlons en premier des choses graves. Selon l'âge, ce peut être une tumeur de la fosse postérieure, entre le cervelet et le tronc central, à l'intérieur du cerveau. Ce peut être un accident vasculaire dans cette zone. Si c'est suite à un choc, ce peut être une hémorragie sous durale. La sclérose en plaques peut aussi donner des vertiges. Une tumeur cérébrale chez l'adulte ce n'est pas si rare.

"Les autres causes plus périphériques sont généralement liées à l'oreille interne. La plus fréquente étant le vertige positionnel paroxystique bénin. Il touche 4 millions de personnes chaque année, deux fois plus de femmes que d'hommes et peut commencer dès l'âge de 20 ans. Il se déclenche lors d'un changement de position, en se levant, se couchant ou encore en se retournant dans son lit. Ce peut être aussi un kyste sur le nerf vestibulaire, un neurinome. Ils représentent 4 % des vertiges chez l'adulte. On trouve aussi les vertiges chez les jeunes enfants."

  • Qui faut-il consulter ?

Dr Sylvie Imbaud-Genieys : "En premier il faut voir son médecin traitant, qui vous orientera vers un spécialiste. Mais bien souvent ils ne sont pas très au courant des problèmes de vertige. Donc si les vertiges continuent, après une consultation chez un généraliste, il faut voir un ORL spécialisé dans les vertiges. On vous fera ensuite des examens pour identifier la zone malade et commencer un traitement. Il y a des traitements pour presque tous les vertiges."


VOIR AUSSI

Articles et vidéos :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus