Qu’est-ce que la maladie de Ménière, dont souffre la chanteuse Hoshi ?

La chanteuse Hoshi est atteinte de la maladie de Ménière depuis son enfance. Perte d’audition, vertiges... on vous explique quels sont les symptômes.

Muriel Kaiser
Muriel Kaiser
Rédigé le
Qu’est-ce que la maladie de Ménière, dont souffre la chanteuse Hoshi ?
Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International

Sa maladie, Hoshi en parle ouvertement, dans ses chansons, sur scène et sur les réseaux sociaux. Depuis l’âge de six ans, la chanteuse souffre de la maladie de Ménière. Elle se caractérise par des crises de vertige accompagnées d’une perte progressive de l’audition ainsi que des acouphènes dans l’oreille atteinte.

Les vertiges se déclarent soudainement et sont accompagnés de nausées et de vomissements. Ces crises durent quelques heures. La personne ressent une pression dans l’oreille et a du mal à entendre du côté concerné. Au cours du temps, les crises se répètent et la perte d’audition s’aggrave progressivement. 

Dans le cas de la chanteuse, Hoshi explique avoir déjà perdu la moitié de son audition. 

À lire aussi : Vertiges : et si c'était la maladie de Ménière ?

Quelle origine ?

La cause de la maladie de Ménière est un déséquilibre de la pression des liquides contenus dans l’oreille interne, pour des raisons qui restent mal connues.

À ce jour, plusieurs pistes sont évoquées : les conséquences d'une contamination par un virus, une auto-immune ou encore une cause génétique.

Quelle prise en charge ?

L'hygiène de vie est le premier point de la prise en charge : les excès de sel sont à éviter, tout comme les excitants tels que la caféine. Une activité physique est aussi nécessaire, ainsi qu’un bon sommeil, d'une durée suffisante.  

Les médicaments anti-vertige, comme l'acétyl-leucine, sont prescrits. Les anxiolytiques peuvent diminuer l'activité de la partie de l'oreille interne qui intervient dans l'équilibre (le vestibule). En cas de baisse brutale de l'audition, les médecins peuvent opter pour des corticoïdes. 

Un traitement de fond, visant à diminuer la fréquence des crises, peut aussi être prescrit. Il s'agit d'un médicament contre les vertiges (bétahistine) ou un diurétique qui en favorisant l'élimination des urines, diminue la pression dans l'oreille interne. Ces traitements partagent la même faille : ils n'ont pas la preuve de leur efficacité... Ils sont donc donnés au cas par cas, en fonction de la balance entre les améliorations constatées (placebo y compris) et les effets secondaires et risques. 

Vertiges : comment rééduquer l'équilibre ?
Vertiges : comment rééduquer l'équilibre ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !