1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Ebola

Ebola : les contrôles dans les aéroports sont-ils efficaces ?

A partir du 18 octobre tous les passagers en provenance de Conakry, en Guinée, un des trois pays touchés par Ebola, seront contrôlés dès leur arrivée à Roissy par l'équipe médicale de l'aéroport. 

Rédigé le

Ebola : quel contrôle pour les voyageurs ?

Les contrôles de température sur les passagers des vols quotidiens en provenance de Guinée seront effectués par l'équipe médicale de l'aéroport de Roissy avec l'appui de la Croix-Rouge et de la Protection civile. Ils se dérouleront dès la sortie de l'avion, directement sur la passerelle.

La fièvre est l'un des signes d'une infection possible par le virus Ebola mais selon certains médecins, la prise de température est une mesure insuffisante : "Si on était vraiment rigoureux, la seule mesure efficace pour lutter contre la propagation de ce type d'infection serait de supprimer les vols et de limiter au strict minimum les transferts de population, et pour cela c'est le système de la quarantaine", affirme le Dr Christophe Prudhomme, médecin urgentistes au SAMU de Seine-Saint-Denis.

L'arrêt des vols en provenance de Guinée n'est pas à l'ordre du jour. Mais Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé un renforcement des contrôles au départ des vols à Conakry : "La première précaution à prendre est de s'assurer que quelqu'un qui a de la fièvre ne monte pas dans l'avion", a-t-elle expliqué.

Les passagers recevront également dans l'avion un "questionnaire de traçabilité" destiné à permettre de "retrouver les gens si on a besoin de les contacter après", a ajouté la ministre.

En savoir plus sur Ebola :