1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Hôpital : à Amiens, la réa s'organise

C'était l'un des centres hospitaliers les plus touchés par la crise sanitaire au printemps dernier. Aujourd'hui, face à la deuxième vague, le CHU d'Amiens s'organise pour éviter la saturation.

Rédigé le

Hôpital : à Amiens, la réa s'organise

Le 3 avril dernier, le CHU d’Amiens accueillait 50 patients covid dans son service de réanimation. Dix malades avaient alors été transférés au CHU de Lille. Aujourd’hui, la Somme et l’Oise sont moins touchés que d’autres départements et le CHU s’est organisé pour anticiper la deuxième vague

Dans ce CHU, 70 lits de réanimation sont désormais disponibles pour accueillir les patients positifs à la covid. Les autres aussi, comme les accidentés de la route ou les victimes d’AVC. Actuellement, 20 patients covid sont hospitalisées en réanimation.

Une situation sous contrôle d'après le Pr Hervé Dupont, chef du pôle anesthésie et réanimation au CHU Amiens-Picardie : “Pour l’instant, nous ne sommes pas saturés mais nous avons a pris un peu d’avance, c'est-à-dire qu’on a transformé des lits de soins continus en lits de soin de réanimation ce qui nous a permis d’augmenter notre capacité de réanimation de 14 lits ce qui nous permet pour l’instant de voir les choses arriver de façon assez sereine”.

Des blocs déprogrammés

30% des opérations chirurgicales ont été déprogrammées pour gérer l'afflux de patients covid. Les équipes des blocs opératoires sont donc venues prêter main forte en réanimation.  

Si à Amiens, la situation est maîtrisée pour le moment, 100 km au Nord, le CHU de Lille a plus de mal à faire face. Une dizaine de patients devraient être transférés au CHU d’Amiens ces prochains jours. 

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr