1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : les crèches ne sont pas des foyers d’infection du virus

Les enfants sont peu infectés dans les crèches et ne propagent pas non plus le virus dans ces établissements, montre une nouvelle étude française. Des données rassurantes, même si elles ne prennent pas en compte les nouveaux variants.

Rédigé le

Covid : les crèches ne sont pas des foyers d’infection du virus
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Rawpixel.com

Les crèches sont-elles des lieux de propagation du covid ? Alors que le protocole sanitaire est renforcé dans les écoles, la question du risque de contamination des plus jeunes persiste. Car si les enfants ont tendance à développer des formes mineures, rarement symptomatiques de la maladie, leur rôle comme vecteurs du virus n’est toujours pas clair.

Une nouvelle étude française publiée le 8 février 2021 dans le journal The Lancet Child & Adolescent Health apporte de nouveaux éléments de réponse. Selon les pédiatres de différents hôpitaux français qui signent l’étude, les crèches ne constituent pas de foyer d’infection du coronavirus.

A lire aussi : En famille on partage tout, même la covid ?

3,7% d’enfants infectés

Les médecins se sont appuyés sur plusieurs crèches restées ouvertes pendant le premier confinement, entre mars et mai 2021, dans les régions de Paris, Rouen et Annecy. Ces structures avaient accueilli, en capacité réduite, les enfants des travailleurs essentiels, comme les soignants et les travailleurs sociaux.

Pour leur étude, ils ont recruté 327 enfants gardés dans ces crèches et âgés de cinq mois à quatre ans et 197 personnels de crèche, âgés en moyenne de 40 ans. Ils ont également recruté 164 adultes âgés en moyenne de 42 ans non exposés à des jeunes enfants ou à des personnes positives au covid pour constituer un groupe contrôle. Ils ont ensuite testé la séropositivité de tous ces participants c’est-à-dire la présence d’anticorps anti covid dans le sang.

Résultat : 3,7% des enfants, 6,8% des personnels et 5% des adultes du groupe contrôle étaient séropositifs au covid.

Plus de risque à la maison qu’à la crèche

Qu’est-ce que cela signifie ? Que chez les adultes, il n’y a pas de différence significative d’infection entre les personnels de crèche et le groupe contrôle.

Chez les enfants, cela signifie que le taux d’infection au coronavirus n’était que de 3,7%. Mais en y regardant de plus près, les médecins observent que les enfants positifs avaient probablement été contaminés par des adultes de leur foyer plutôt qu’au sein de la crèche.

"Nos résultats suggèrent que les jeunes enfants sont plus susceptibles de contracter le covid à la maison que dans une crèche", déclare la docteure Camille Aupiais, pédiatre à l’hôpital Jean-Verdier à Paris et co-autrice de l’étude dans un communiqué du Lancet.

Des résultats "rassurants"… pour le moment

Autrement dit, "les crèches ne sont pas des foyers d’infection" et "les jeunes enfants ne propagent pas le virus à grande échelle dans ces environnements", précise la pédiatre. Des résultats "rassurants pour les parents et le personnel des crèches" selon elle, dont pourraient s’inspirer les décideurs politiques lors des prochaines vagues de pandémie de covid.

Mais une inconnue persiste : ces données ne prennent pas en compte les nouveaux variants qui n’existaient pas encore au printemps 2020. De nouvelles recherches incluant ces souches sont donc nécessaires, d’autant qu’il n’est pas encore établi si les jeunes enfants sont plus ou moins sensibles aux différents variants.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr