1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Au Havre, le dépistage massif commence en demi-teinte

Une campagne de dépistage massif vient de commencer en France, au Havre et à Charleville-Mézières. Objectif : “dépister, tracer, isoler” pour lutter contre la Covid-19, à quelques jours des fêtes de fin d’année.  

Rédigé le

©Commons : la ville du Havre

Depuis hier au Havre, n'importe qui peut venir se faire dépister gratuitement, sans ordonnance. Grâce aux tests antigéniques, les résultats sont disponibles rapidement, en 20 minutes. 

Globalement, l’idée c’est qu’on va plus vite. On intègre l’ensemble de la chaîne “tester, alerter, protéger” au même endroit. Toute personne contagieuse asymptomatique qui s’ignore et que l’on peut récupérer dans le circuit, qui puisse s’isoler et faire état de ses contacts, c’est un élément de plus dans la bataille contre l’épidémie”, explique Thomas Deroche, directeur général de l’Agence Régionale de Santé Normandie.

Briser les chaînes de contamination

Avec ce dépistage massif, les autorités espèrent briser les chaînes de contamination et ainsi prendre une longueur d’avance sur l’épidémie. 

Yaniss Chnakib, 27 ans, est venu se faire tester, dès le premier jour. “Je voulais juste savoir si j’étais positif ou pas, je suis développeur freelance, des fois je fais de la maintenance informatique du coup ça m’arrive de me retrouver chez les clients. C’est important pour moi de ne pas infecter les clients”.

Le résultat de son test est négatif mais le jeune homme ne doit pas baisser la garde.

Respecter les gestes barrières

"C’est super important de garder les gestes barrières parce que c’est négatif maintenant mais ça ne veut pas dire que demain, après-demain, quand vous irez faire vos courses au supermarché, ce ne sera pas cette fois-ci positif si vous êtes en contact avec le virus”, explique au jeune homme Anaïs Pattegay, élève infirmière qui réalise les prélèvements.

En cas de résultat positif, le dépistage doit s’accompagner d’un isolement. La ville du Havre propose un logement temporaire à l’hôtel ou encore une aide pour faire ses courses et se ravitailler.

Selon l’Agence Régionale de Santé, cette opération a permis de dépister sur la seule journée d’hier près de 3000 personnes. Parmi elles 43 étaient positives. L’opération, commencée hier, doit durer jusqu’à samedi.

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr