1. / Maladies
  2. / Immunité

Peut-on vivre sans rate ?

Peut-on vivre sans rate ? D'où vient l'expression "courir comme un dératé" ? Voici quelques explications anatomique sur un organe peu connu, mais à l'origine de bien des expressions de langage...

Rédigé le , mis à jour le

La rate est située dans l'angle supérieur gauche de l'abdomen (© decade3d - Fotolia.com)

La rate est un organe situé profondément dans la cavité abdominale, au niveau du flanc gauche, collé aux côtes, sous le diaphragme. Elle mesure une dizaine de centimètres en moyenne et pèse environ 200 grammes. La rate est en permanence traversée par la totalité du sang de l'organisme, ce qui lui permet de jouer plusieurs rôles.

Celui de "cimetière des globules rouges" d'une part, d'autre part il joue un rôle dans notre système de défense immunitaire. C'est aussi un organe fragile qui peut se rompre suite à un traumatisme (lors d'un accident, par exemple) et provoquer alors une hémorragie interne.

Les médecins sont alors obligés de l'enlever. On peut vivre sans rate, mais en prenant des précautions. Car il y a un risque infectieux important. Il faut donc compenser l'absence du rôle immunitaire de la rate par une vaccination et la prise d'antibiotiques plusieurs mois. Les personnes qui n'ont plus de rate doivent donc porter sur eux une carte qui les identifie, pour qu'ils soient mieux pris en charge en cas de problème de santé.

Quant à l'expression, "courir comme un dératé", elle vient des Grecs et les Romains, qui pensaient que la rate était responsable du point de côté que l'on a en courant et que le fait de l'enlever ferait courir plus vite. On donnait même des décoctions aux athlètes censées détruire l'organe. 

VOIR AUSSI :