1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Cannabis

Cannabis : les testicules souffrent

Une récente étude américaine met en évidence le lien entre cancer des testicules et consommation de cannabis. Ce dernier multiplierait les risques de tumeur par deux.  

Rédigé le , mis à jour le

Cannabis : les testicules souffrent
Cannabis : les testicules souffrent

Publiée dans la revue américaine Cancer, l'étude confirme les résultats des précédentes recherches à ce sujet. Les consommateurs de cannabis (marijuana) ont plus de chances de développer des cancers des testicules.

L'analyse a été menée par une équipe américaine de l'University of Southern California, et portait sur un ensemble de 425 jeunes hommes. Parmi eux, 163 consommaient du cannabis et étaient atteints d'un cancer des testicules.

Leurs analyses personnelles ont été comparées à celles d'hommes en bonne santé et non fumeurs. Résultat, les chercheurs ont prouvé que les hommes consommateurs de cannabis avaient deux fois plus de risque de développer des tumeurs aux testicules. Beaucoup plus inquiétant, ces tumeurs seraient de type non séminomateuses. Ces cellules sont beaucoup plus résistantes à la radiothérapie, et le seul traitement efficace est alors la chimiothérapie.

L'étude précise que ces risques ne concernent pas seulement les consommateurs occasionnels, mais également les sujets malades qui utilisent le cannabis à des fins thérapeutiques. Des résultats qui risquent donc de relancer le débat autour du sujet…

En revanche, l'équipe n'a pas encore trouvé quels principes actifs du cannabis pouvaient agir sur les cellules testiculaires. Les recherches se dirigent vers le système endocannabinoïde présent dans le cannabis et dans le corps humain. En temps normal, les endocannabinoïdes sont sécrétés en petites quantités et uniquement sous stimulation. Ils jouent un rôle lors de la fécondation, et permettent l'activation des spermatozoïdes. Mais une hyper activation due à la consommation de cannabis entraînerait une infertilité et un comportement anormal des cellules reproductrices. C'est pourquoi les experts soupçonnent un lien entre ce système et la formation de cellules cancéreuses.

Le cancer des testicules est celui qui touche le plus les hommes, surtout entre 15 et 45 ans. En revanche, le taux de guérison est souvent supérieur à 90 %.

Source : The Cancer Journal, EurekAlert!

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus