1. / Maladies
  2. / Diabète

Les îlots de Langerhans, une lueur d'espoir pour les diabétiques ?

À l'Inserm, des chercheurs travaillent sur le diabète, et plus particulièrement sur les cellules du pancréas qui sécrètent l'insuline : les îlots de Langerhans.

Rédigé le , mis à jour le

Les îlots de Langerhans, une lueur d'espoir pour les diabétiques ?

Des chercheurs de l'Inserm étudient la sécrétion d'insuline chez des rongeurs diabétiques. L'objectif de cette équipe est d'améliorer la production de cette hormone car son insuffisance est à l'origine du diabète.

C'est dans le pancréas que se trouvent les cellules sécrétant l'insuline, connues aussi sous le nom d'îlots de Langerhans. Pour travailler sur ces cellules, il faut dans un premier temps les extraire du pancréas. Pour cela, le chercheur y injecte une enzyme puis le place au bain-marie. La chaleur va en quelque sorte digérer le pancréas tout en épargnant les îlots de Langerhans.

Une fois les îlots isolés, ils vont être mis en culture pendant 24 heures. Passé ce délai, le chercheur teste différents traitements pour augmenter la sécrétion d'insuline. Des marqueurs fluorescents permettent de vérifier la présence ou l'absence de celles-ci.

Selon les chercheurs, les tests sont très encourageants. L'objectif à long terme étant de trouver un traitement thérapeutique pour traiter le diabète. Ces chercheurs commencent seulement à tester les molécules qui fonctionnent sur la souris sur des cellules d'îlots de Langerhans issues de pancréas humains. Actuellement un essai clinique de greffe d'îlots de Langerhans pour traiter le diabète de type 1 est en cours à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

En savoir plus sur le diabète

Et aussi :