1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Parkinson : vous prendrez bien un café ?

La caféine pourrait réduire les troubles moteurs dont souffrent les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, selon une étude de l’Institut de Recherche du Centre universitaire de santé McGill au Canada, publiée dans la revue Neurology le 1er août 2011.

Rédigé le , mis à jour le

Parkinson : vous prendrez bien un café ?
Parkinson : vous prendrez bien un café ?

La caféine est une substance connue pour agir sur le système nerveux central et sur le système cardiovasculaire, son principal effet est la diminution temporaire de la somnolence. Les chercheurs ont voulu savoir si cet état pouvait être amélioré chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, conjointement à une diminution de leurs symptômes moteurs, tels que la lenteur des mouvements, la rigidité, les tremblements et les troubles de l’équilibre.

Pour cela, 61 patients parkinsoniens ont été divisés en deux groupes, le groupe témoin recevant un médicament placebo, et un groupe test recevant l’équivalent de deux à quatre tasses de café quotidienne : une dose de 100 mg de caféine deux fois par jour pendant trois semaine, puis 200 mg à la même fréquence durant trois autres semaines.

Après six semaines d’expérience, les scientifiques ont remarqué que les patients supplémentés en caféine présentaient des troubles moteurs moins importants que les patients du groupe placebo. En effet, ils ont constaté une amélioration de cinq points sur l’échelle Unified Parkinson’s Disease Rating Scale, utilisée pour évaluer la gravité de la maladie.

Si des mouvements plus rapides et une amélioration au niveau de la rigidité ont été observés, les chercheurs n’ont pas noté un effet significatif sur la somnolence, ni sur les symptômes dépressifs que peuvent rencontrer les malades.

Afin de mettre plus clairement en évidence les bienfaits de la caféine par rapport à la maladie, les chercheurs souhaitent mettre en place une étude de plus grande ampleur. Si les effets sont confirmés, le café pourrait compléter les traitements et aider à les réduire.

Source : "Caffeine for treatment of Parkinson disease", Neurology, le 1er août 2011.

  • Sur Allodocteurs.fr

- Parkinson : stupeur et tremblements
- Finalement, le café, c'est bon pour la santé ou pas ?
- Le café, une mine d'or pour notre santé ?
- Chocolat, myrtilles, café... des polyphénols plein les grains !
- Du café pour éviter de broyer du noir
- Peut-on boire du café quand on est enceinte ?
- Les vertus "santé" du café

- Une forte consommation de café nuirait au succès de la FIV

Sponsorisé par Ligatus