1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer de la peau, mélanome

Mélanome : le plus redouté des cancers de la peau - 2

Avec plus de 15.000 nouveaux cas chaque année en France et près de 1800 décès, le mélanome est l'un des cancers qui progresse le plus. Une augmentation préoccupante qui s'explique notamment par nos habitudes d'exposition au soleil et aux rayons UV.

Rédigé le

Mélanome : le plus redouté des cancers de la peau - 2
Mélanome : le plus redouté des cancers de la peau - 2
Sommaire

Comment apparaît le mélanome ?

Marina Carrère d'Encausse et Philippe Charlier expliquent l'anatomie de la peau et la formation d'un mélanome.

La peau, notre enveloppe protectrice se compose de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Dans l’épiderme, il y a des cellules dites basales qui vont donner naissance à de nouvelle cellules à kératine. Et entre ces cellules basales, il y a des cellules en forme d’étoile : les mélanocytes.

Sous l’effet du soleil, elles produisent de la mélanine, des petits pigments qui vont remplir les cellules à kératine au fur et à mesure de leur progression vers la surface, la peau devient plus brune. La mélanine peut aussi se concentrer dans quelques cellules localisées et former des grains de beauté

Le soleil envoie des rayons visibles mais aussi invisibles pour nos yeux : les infrarouges et les ultraviolets. Tous deux sont capables de traverser la peau et d'atteindre le cœur des cellules pour provoquer des dommages irréversibles au niveau de l'ADN des cellules.

C'est ce qui peut être à l'origine de cancers de la peau. Parmi eux, le mélanome. Il touche des cellules particulières de la peau présentes au niveau de la base de l'épiderme : les mélanocytes qui vont alors se multiplier de manière anarchique.

Comment reconnaitre un mélanome ?

Marina Carrère d'Encausse et Philippe Charlier expliquent comment reconnaitre un mélanome.

La plupart du temps, le mélanome apparaît sur une peau saine. Dans 20% des cas, il résulte de la transformation maligne d'un grain de beauté.
Pour le reconnaître, on utilise une technique mnémotechnique dite "ABCDE" :
"A" pour Asymétrie de la lésion, "B" pour Bords irréguliers, "C" pour la couleur, "D" pour le diamètre et "E" pour l'Evolution.  


 

La recherche sur les traitements du mélanome

La moitié des mélanomes sont dus à la mutation d’un gène, le gène BRAF. Pour ces cancers, il existe un traitement très efficace, la thérapie ciblée.
Le problème est que si le traitement est efficace en quelques jours, la plupart des patients rechutent au bout d’un an... 
A Gustave Roussy, une équipe de chercheurs essaie de comprendre pourquoi afin de mieux traiter ces patients dans le futur.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr