1. / Maladies
  2. / Allergies

Bientôt un vaccin anti-allergies aux poils de chat ?

Des scientifiques suisses affirment pouvoir réduire l’effet allergisant de chats en les vaccinant.

Rédigé le , mis à jour le

Bientôt un vaccin anti-allergies aux poils de chat ?
©Fotolia

Vous aviez renoncé à avoir un chat à cause de vos allergies ? Un vaccin va peut-être vous permettre de connaître enfin le plaisir de partager votre vie avec cet animal de compagnie… Des scientifiques suisses ont en effet mis au point un vaccin destiné à l’animal. Ce vaccin le rendrait anti-allergisant.

Le principe est le simple : la protéine Fel-d-1 est une protéine sécrétée par le chat dans sa salive et ses larmes. En se léchant, cette protéine est répandue sur le pelage. Quand les poils tombent, cette protéine est libérée dans l’air : elle entre alors en contact avec les voies respiratoires de l’homme. Problème : elle est allergène chez de nombreux humains. Eternuements, yeux qui piquent, démangeaisons, asthme… Les personnes allergiques aux chats souffrent - au contact de l’animal - de plusieurs symptômes gênants.

Un vaccin injecté à l'animal

Les chercheurs de l’université de Zurich ont eu l’idée de réduire l’allergène sur le chat lui-même. Le vaccin, baptisé HypoCat, est un vaccin composé de la protéine Fel-d-1 et d’une particule ressemblant à un virus. En injectant ce mélange à l’animal, il produit des anticorps anti- Fel-d-1. Selon les chercheurs, ces anticorps se lient à la protéine Fel-d-1 et réduisent ainsi les effets allergènes.

Les résultats de cette étude doivent être publiés prochainement dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology. En cours de développement, ce vaccin pourrait être commercialisé d’ici trois ans.

"On attend ces résultats avec impatience. Ce vaccin nous retirait une grosse épine du pied : il n’existe - à ce jour - aucune solution miracle face aux allergies aux chats. Nous sommes toujours un peu gênés de devoir annoncer à une famille de se séparer d’un animal. Il existe une dimension affective forte, observe le Dr Nhân Pham Thi, allergologue. Reste à espérer que le prix du vaccin ne sera pas trop élevé".  

A ce jour, pas de solution miracle 

Actuellement, il existe plusieurs moyens de lutter contre les allergies aux chats. "C’est la combinaison de tous ces outils qui permet de diminuer les symptômes" explique le Dr Nhân Pham Thi.

  • La désensibilisation

Le patient place sous sa langue des gouttes d’allergènes extraits des glandes salivaires de chats. Un traitement sur plusieurs jours. "Ce  traitement est proposé aux personnes qui ont un contact rapproché inévitable avec les chats. Il ne fonctionne pas chez tout le monde" précise le Dr Nhân Pham Thi.

  • Choisir des races de chats adaptées

Certaines races, comme le Bleu russe, le Balinais, le Sibérien sont moins allergènes que d’autres. Attention toutefois aux prix exorbitants proposés par certains éleveurs sur internet.

  • Faire des shampoings anti-allergies

Il existe des shampoings anti-allergies pour chats. "Ces shampoings ne sont pas nécessaires. Un lavage à l’eau hebdomadaire et un bon brossage peuvent se révéler efficaces, conseille le Dr Nhân Pham Thi. Ce qu’il faut, c’est habituer les chatons très jeunes à ces gestes".

Enfin, dernier conseil : éviter de partager sa chambre à coucher avec son chat quand on est allergique.

 

 

 

 

 


 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus