Infections nosocomiales : les bijoux du personnel soignant en cause ?

Les bijoux portés par le personnel soignant peuvent favoriser la survenue d'une infection nosocomiale. Pourquoi sont-ils encore autorisés aujourd'hui ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Pierre Parneix, président de la Société française d'hygiène hospitalière, et avec Alain-Michel Ceretti, fondateur du lien :

"Les bijoux ne sont pas autorisés. Les campagnes "zéro bijou" ont réussi à porter leurs fruits. Il reste une difficulté sur l'alliance. C'est un bijou lisse mais qui peut contenir des micro-organismes. Il est difficile de faire accepter aux gens cet élément mais on se bat et de nombreux établissements affichent le "zéro bijou". Mais ce n'est pas le cas partout hélas."

"Dans l'industrie agro-alimentaire, la tenue n'est pas négociable. Dans le système de soins, on est toujours en négociation avec les professionnels de santé pour leur faire admettre que les recommandations doivent s'imposer. On n'est pas encore dans un système où les recommandations s'imposent de droit. Et tout ce qui relève de la sécurité du patient devrait être de droit."