Alimentation et cancer : trop d'antioxydants peut-il être délétère ?

Est-il vrai qu'une trop grande dose d'antioxydants peut être dangereuse pour la santé ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Paule Latino-Martel, chercheur INRA, coordinatrice du réseau NACRE, et avec le Dr Bruno Raynard, chef de l'unité transversale diététique et nutrition à l'Institut Gustave Roussy :

"Concernant la quantité d'antioxydants, des études ont été réalisées avec le bêta-carotène apporté sous forme de compléments alimentaires à fortes doses. Ces études ont révélé que dans ces conditions, on avait une augmentation du risque de cancer du poumon chez les fumeurs. Pourtant, quand on a commencé l'étude, on pensait qu'ils avaient un rôle protecteur. On les avait donnés à des fumeurs pensant restaurer leur taux de bêta-carotène circulant et en fin de compte, au lieu que cela les protège contre l'apparition de la maladie, cela a au contraire augmenté leur risque.

"On sait maintenant qu'en fin de compte, apportés à très fortes doses, les antioxydants se comportent comme des pro-oxydants. Ce sont des molécules qui ne sont pas tout le temps bénéfiques. Elles ont ce potentiel d'agir comme antioxydant à faibles doses, donc elles ont la capacité de piéger des radicaux libres, mais si elles en ont piégé beaucoup, à ce moment-là il y a un niveau global d'oxydation au niveau de ces molécules qui fait qu'elles deviennent pro-oxydantes."

"Toutes les vitamines qui peuvent avoir une vertu antioxydante peuvent se retrouver dans les fruits et légumes en particulier. C'est aussi la raison pour laquelle il faut recommander la consommation de fruits et légumes de façon privilégiée. D'ailleurs on peut imaginer que si on mange moins de viande par exemple, a contrario c'est en mangeant plus de fruits et légumes qu'on va être rassasié et que l'on va se faire plaisir."