Le "Tiktok Tic", cette maladie des tics nerveux

TikTok, le réseau social de partage de vidéos virales fait à nouveau l’objet d’alertes. Selon des médecins, il favoriserait des tics, appelés « Tiktok Tics ».

Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Le "Tiktok Tic", cette maladie des tics nerveux

Tik toc est décidément dans le collimateur des autorités sanitaires. Incitation à la réalisation de challenges dangereux, risque pour la santé mentale des ados, TikTok est désormais suspecté de favoriser des tics, pouvant s’apparenter au syndrome de Gilles de la Tourette, d’après des études.

Le syndrome de Gilles de la Tourette est une maladie qui se manifeste par des tics. Ces tics sont des mouvements (clignements des yeux, , grimaces, mouvements du bras…) ou des sons ( insultes, cris, reniflements…)…. Ils sont incontrôlables et surviennent de manière intense et répétés. 

Des tics observés chez les filles

Les comptes ou hashtags #Tic liés à cette maladie, qui sont très populaires sur la plateforme, sont mis en cause. Exposés à cette maladie, les jeunes abonnés seraient à leur tour touchés par ces symptômes par mimétisme …

Ces tics semblent plutôt apparaitre chez les filles (alors que habituellement le syndrome touche plutôt les garçons). Le phénomène s’est déclenché à la suite du confinement, durant lequel Tik Tok a explosé : les adolescentes se sont plaintes principalement de tics nerveux aux bras. 

Il faut préciser que la plupart des patientes présentaient déjà un terrain anxieux avant la survenue des symptômes.

Ados : attention à la surdose de réseaux sociaux !  —  Magazine de la santé

Les spécialistes lancent l’alerte

Dans une récente étude canadienne des neurologues démontrent qu’il existe un lien entre l’utilisation intense du réseau social et ces tics s’apparentant au syndrome de Gilles de la Tourette. 

A nuancer cependant : même s’ils présentent des similitudes, les « TikToc tics » sont distincts de ce qui est observé dans le syndrome neurologique typique. 

« Nous pensons qu’il s’agit d’un exemple de maladie sociogénique de masse, qui implique des comportements, des émotions ou des conditions se propageant spontanément dans un groupe » conclut l’étude

Un autre pavé dans la mare à l’encontre de Tiktok…

A lire aussi : Comment un geste appris sur TikTok a sauvé la vie d’une adolescente