Le tabac et l’alcool, premières causes de cancer dans le monde

Le tabac est de loin le premier facteur favorisant un cancer, suivi par l’alcool, d’après une vaste étude publiée dans la revue médicale The Lancet financée par la fondation Bill et Melinda Gates.

Mathis Thomas avec AFP
Rédigé le
Cette étude permet de connaître plus en détail les facteurs de risque de cancer
Cette étude permet de connaître plus en détail les facteurs de risque de cancer  —  Shutterstock

Selon notre analyse, 44,4 % des morts par cancer dans le monde (...) sont attribuables à un facteur de risque qui a été mesuré.” Une gigantesque étude impliquant plusieurs milliers de chercheurs dans le monde et publiée ce vendredi 19 août dans The Lancet conclut que le tabac est le premier facteur favorisant le développement d’un cancer (33,9%), loin devant l'alcool (7,4%).

Cette étude, réalisée dans le cadre du Global Burden of Disease, un programme de recherche financé par la fondation Bill et Melinda Gates, est d’une ampleur sans équivalent et permet de connaître plus en détail les facteurs de risque de cancer selon les régions du monde.

À lire aussi : Des fourmis “renifleuses” dressées pour détecter les cancers

Accentuer la prévention

Dans l’ensemble, ces conclusions confirment des taux déjà connus. Mais l’étude plaide surtout pour accorder une grande place à la prévention en matière de santé publique. Car la plupart de ces facteurs de risque se rapportent à des comportements qui peuvent être changés ou évités. 

Toutefois, la prévention ne suffit pas, car plus de la moitié des cancers restent liés à des facteurs non modifiables, sur lesquels il est impossible d'agir, comme la génétique ou le vieillissement. Les auteurs de l’étude appellent donc à accompagner la prévention des facteurs de risque modifiables d’un diagnostic précoce et de traitements efficaces.

Comment éviter 160 000 cancers par an ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !