La goutte

Chat du 27 février 2012 de 15h à 16h : les réponses du Pr. Thomas Bardin et au Pr. Pascal Richette, rhumatologues.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
La goutte

Les réponses du Pr. Thomas Bardin, rhumatologue

  • Que faut-il éviter de consommer pour éviter une crise ?

Les repas riches, et surtout la prise de certains alcools, blancs (surtout de Bourgogne), champagnes, alcools forts. Chaque patient sait souvent ce qui déclenche les crises, ce qui peut varier d'un patient à l'autre.

  • Est-il possible d'avoir le dessus du pied douloureux et pas le gros orteil ? J'ai déjà eu plusieurs crises à 56 ans tout en ayant une alimentation très rigoureuse et pas d'alcool.

La crise de goutte touche assez souvent le dos du pied, même sans atteinte de l'orteil. Il faut voir si vous avez trop d'acide urique par une prise de sang. La goutte n'est pas toujours une "punition" de la bonne vie !

  • Ma fille de 4 ans fait des crises de purpura rhumatoïde fort, risque t-elle d'avoir la goutte plus tard ?

A priori non, ce sont deux maladies très différentes.

  • Mon mari a 63 ans et malgré le fait que je fasse très attention à son régime alimentaire, il fait régulièrement des crises. Il prend fébuxostat. Cela suffit-il ?

Cela suffit si son taux d'acide urique est en dessous de 60 mg/l. Il faut le vérifier.

L'allopurinol n'a pas d'effet néfaste pour le rein. En revanche, l'insuffisance rénale peut augmenter les effets indésirables, toxiques de l'allopurinol pendant les premiers mois du traitement.

  • J'ai 19 ans, et des crises répétées de goutte dans les reins, le dos, les genoux et l'abdomen. Je suis née au Vietnam. Y a-t-il plus de problèmes génétiques en Asie ?

Cela n'évoque pas la goutte. Voyez votre médecin ou un rhumatologue pour comprendre ce qui se passe.

  • On doit m'enlever la vésicule suite à des calculs, cela pourrait-il venir de la goutte ? Dois-je la faire enlever ? Il paraît que les douleurs reviennent ?

Pas de relation avec la goutte.

  • La goutte touche-t-elle les hanches ?

Extrêmement rarement.

  • Je suis actuellement en traitement d'une crise de goutte. Mon rhumatologue m'a prescrit un traitement de six mois de colchicine associé à allopurinol. Les deux médicaments sont-ils compatibles ?

Oui c'est la bonne façon de faire.

  • La chondrocalcinose se soigne t-elle comme la goutte ?

Pour les crises aiguës, le traitement est voisin avec plus de recours aux infiltrations. Mais le traitement de fond est très différent car il ne s'agit pas de lutter contre l'élévation de l'acide urique dans le sang.

  • La goutte peut-elle se localiser aux doigts et pas du tout aux genoux et aux pieds ?

C'est rare, mais cela peut arriver chez les gens traités par diurétique. Le plus souvent cependant, ce type de symptômes n'est pas lié à la goutte.

  • L'acide urique peut-il ronger les os à la longue (cheville dans mon cas) ? Je suis goutteux permanent et les traitements sont inefficaces.

Oui à la longue, la goutte peut abîmer de façon permanente les articulations. Vous devriez voir un rhumatologue, car la goutte peut être difficile à traiter, mais en général on peut le faire.

  • Existe t-il un traitement par patch contre la goutte ?

Non.

  • Mon médecin m'a dit que je souffrais de chondrocalcinose (trop de calcium), est-ce la goutte ?

Non.

  • Peut-on traiter la goutte par de la phytothérapie ?

Je crois qu'il vaut mieux passer à la médecine traditionnelle, qui est très efficace, même si les plantes peuvent avoir de petits effets. Les médicaments doivent guérir la goutte lorsqu'ils sont bien maniés.

  • Combien de temps faut-il pour baisser le taux d'acide urique avec un traitement allopurinol et un taux de 90 mg est-il très élevé ?

90 mg est franchement élevé. L'allopurinol agit vite, en 8 à 15 jours, mais il faut beaucoup plus longtemps pour dissoudre les dépôts causés par l'élévation de l'acide urique : des mois voire des années s'ils sont importants.

  • Je suis goutteuse depuis plus de 20 ans, allergique à la colchicine et à l'allopurinol, est-ce que de nouveaux traitements plus récents existent ? Comment connaître la différence entre goutte et chondrocalcinose même avec un taux d'acide urique élevé supérieur à 80 g depuis plus de 15 ans. Je suis une femme.

Il existe de nouveaux traitements capables de traiter en cas d'allergie aux médicaments plus anciens. L'examen d'un liquide de ponction d'une articulation est le meilleur moyen de faire la différence, mais les deux maladies peuvent aussi être associées. Habituellement dans ces cas le traitement de la goutte améliore beaucoup les patients.

  • Est-ce qu'une lésion due à un index gauche coincé dans une porte est un facteur révélateur d'un début de goutte, notamment quand les autres doigts de la main gauche puis ceux de la main droite deviennent douloureux ?

Pas vraiment !

  • Mon père a eu la goutte, je suis une femme de 63 ans, dois-je me faire contrôler l'acide urique ? J'ai de l'arthrose et surtout mes deux fils également cholestérol et triglycéride.

A priori le risque pour vous est faible sauf si vous prenez un diurétique pour hypertension. Pour vous et vos enfants, il faut manger sainement, ne pas devenir obèse, ne pas boire de bière, ni sodas sucrés ou alcool fort.

  • J'ai un taux stable évoluant entre 70 et 73 mg depuis une douzaine d'années sans avoir eu de crise de goutte à ma connaissance. Dois-je avoir recours à un traitement médicamenteux ?

Non.

  • J'ai la goutte depuis 20 ans. Je suis actuellement traité avec du probénécide (préparation magistrale) associé à de l'allopurinol. Je vis en Belgique et les uricosuriques (benzbromarone) ont été retirés des pharmacies. La prise de probénécide est-elle problématique à long terme ? On me parle d'un nouveau médicament (adénuric). Qu'en est-il ?

Il faut que votre acide urique dans le sang soit inférieur à 60 mg/l. Si tel est le cas, pas de problème, continuez. Sinon, il peut y avoir une indication à l'adénuric. Voyez votre médecin.

  • Le fait de boire beaucoup de café favorise t-il la goutte ?

Non, le café diminue un peu l'acide urique.

  • La colchicine est interdite en Suisse, mon pharmacien est obligé de me la commander en France. Est-ce que ce médicament est très toxique pour qu'il soit interdit dans mon pays ?

La colchicine peut être dangereuse à forte dose, ou chez l'insuffisant rénal ou en cas de maladie du foie, ou en cas de mélange à certains autres médicaments antibiotiques tels que l'érythromycine ou la pristinamycine, par exemple. Je ne pense pas qu'elle soit interdite en Suisse. Sinon votre pharmacien ne pourrait pas la faire venir de France. Elle n'est peut-être pas fabriquée en Suisse.

  • Est-ce que les infusions de persil ont une réelle efficacité dans le traitement des calculs rénaux et de la goutte ? Infusions prises 3 fois par jour sur 3 jours ?

Je ne sais pas. Le fait de boire beaucoup est déjà une prévention donc si cela amène à boire beaucoup oui, mais je ne connais pas d'effet du persil.

  • J'ai une polyarthrite rhumatoïde et j'ai l'impression d'avoir les mêmes symptômes ! J'ai aussi un peu d'urée depuis plusieurs mois est-ce la même chose que l'acide urique ?

Non c'est bien différent. L'urée reflète plutôt la fonction du rein mais ne cause pas la goutte.

  • De temps en temps je me réveille avec des douleurs au niveau de la cheville ou tout autour de la cheville, et j'ai du mal à bien poser le pied. Est-ce que la goutte fait cela ? Déjà deux fois avec une fois un œdème du pied.

C'est possible, surtout si la peau est rouge et si cela passe en quelques jours. Voyez votre médecin.

  • Les régimes hyper protéinés sont-ils déconseillés ?

Je ne suis pas au courant d'études spécifiques. L'excès de protéines peut faire monter l'acide urique et je ne le conseille pas chez mes malades atteints de goutte. Mais s'il n'y a pas de problème avec l'excrétion dans l'urine de la goutte, il n'y a pas de raison que cela arrive car le rein normal va se débarrasser de l'excès.

  • La goutte se manifeste t-elle en général par des gonflements des parties atteintes, ainsi que des taches blanches ?

La goutte se manifeste par une douleur vive et d'installation rapide. La peau est chaude, et peut devenir rouge, pas blanche, en regard de l'articulation atteinte.

  • Ma première crise a commencé vers 20 ans cela pourrait-il s'aggraver avec les années si je ne me soigne pas correctement ?

Si c'est la goutte, elle est sévère pour avoir commencé à 20 ans et il faut bien la soigner.

  • Hydrochlorothiazide peut-il donner une goutte d'autant plus quand on a deux frères atteints de la goutte ?

Oui l'hydrochlorothiazide contient un diurétique et peut faire monter l'acide urique. Parlez-en à votre médecin mais n'arrêtez pas tout seul le médicament car il faut traiter votre hypertension. C'est dangereux d'avoir une tension élevée.

  • J'ai l'impression que le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde est faux. Comment être certaine que je n'ai pas une goutte ?

II faut voir un rhumatologue, doser l'acide urique et en cas d'épanchement dans une articulation, ponctionner et chercher les cristaux dans le liquide ponctionné.

  • Qu'est-ce qui est blanc ? Adjectif entendu pendant votre reportage ?

Je pense que ce sont les dépôts de cristaux à l'intérieur de l'articulation en échographie.

  • Comment faire si les cachets préventifs sont la cause de l'apparition des crises ?

Il faut prendre deux types de médicaments : celui qui fait baisser l'acide urique et permet de dissoudre les dépôts, et un traitement par colchicine ou anti-inflammatoire au début, quelques mois, le temps que tous les dépôts soient dissous par l'abaissement de l'acide urique. Il n'y a alors plus de risque de crise et on continue seulement le traitement qui abaisse l'acide urique pour que la goutte ne revienne pas.

  • Mon mari a déjà fait des crises de goutte plus jeune (il a 61 ans) et boit du vin blanc et de la bière. A-t-il des risques de refaire des crises ?

Oui pas de bière surtout (même sans alcool). De plus, il faut sûrement doser l'acide urique dans le sang et probablement traiter s'il est élevé.

Les réponses du Pr. Pascal Richette, rhumatologue

Oui, c'est possible, mais cela arrive tardivement dans l'histoire naturelle de la goutte, et cela témoigne d'une maladie souvent évoluée et grave.

  • La goutte peut-elle atteindre le haut du corps (épaules, coudes) ?

La goutte épargne habituellement les épaules. Elle peut toucher les coudes, mais cela est rare, et le fait de goutte grave, ancienne et le plus souvent non traitée.

  • Peut-on avoir des douleurs musculaires ?

La goutte en soi ne donne pas de douleurs musculaires. En revanche, les médicaments de la goutte comme la colchicine peuvent en donner, bien qu'il s'agit le plus souvent d'une faiblesse musculaire. Par ailleurs, les statines qui sont souvent prescrites chez le patient goutteux, car l'excès de cholestérol est fréquent chez ces patients, peuvent en donner.

  • Peut-on guérir de la goutte ?

Oui, la goutte est une maladie curable, si l'uricémie est maintenue sur une très longue période en dessous de 360 microM (6 mg/dl). À cette condition, tous les dépôts d'urate vont se dissoudre lentement, et la goutte disparaîtra. Cela implique dans l'immense majorité des cas de prendre un médicament hyporicémiant tous les jours, qui est prescrit généralement à vie.

  • La goutte peut-elle créer de l'arthrite à long terme si elle est mal soignée ?

La principale caractéristique de la goutte est d'être à l'origine d'arthrites répétées, notamment aux pieds, extrêmement douloureuses.

  • J'ai ma fille de 4 ans qui fait de fortes crises de purpura rhumatoïde, a-t-elle un risque de goutte plus tard, ou pas du tout, car les symptômes se ressemblent ?

Pas du tout, ce sont deux maladies tout à fait différentes.

  • L'eau dynamisée peut-elle être un remède efficace pour soigner la goutte ?

Certainement pas. En revanche, il est important d'avoir une bonne hydratation et de maintenir une bonne diurèse, en particulier lorsque la goutte touche les reins (calculs rénaux).

  • J'ai un taux d'acide urique élevé (j'ai 30 ans) je suis traité à l'allopurinol est-ce que ce traitement est temporaire ou devrais-je le prendre à vie ?

Il n'y a pas de consensus sur ce point, mais pour beaucoup, ce traitement est à maintenir à vie. En effet, à l'arrêt de celui-ci, les taux d'acide urique le plus souvent remontent, et la goutte risque de revenir. Attention : on ne traite pas une hyper-uricémie isolée. On ne traite que les hyper-uricémies compliquées de goutte. Discutez-en avec votre rhumatologue.

  • Je fais de la musculation et je prends des protéines en poudre, j'ai un taux d'acide urique à 0.71. Est-ce un risque ?

Il est possible que ces protéines, si elles sont d'origine animale, augmentent votre taux d'acide urique. Au delà de 6 mg/dl, vous êtes à risque de faire une goutte.

  • Comment et pourquoi on fait une crise de goutte avec un taux normal alors que certains ont des taux élevés et ne font jamais de crise ?

Les taux d'acide urique sont normaux (ils s'abaissent), chez 30 % des goutteux en crise. C'est la raison pour laquelle on accorde peu d'importance au taux d'acide urique en période de crise.

  • Depuis un petit moment j'ai mal au bout des orteils uniquement. Est-ce la goutte ou un début de goutte ou rien du tout ?

Typiquement la goutte débute par des arthrites d'un gros orteil, c'est-à-dire une douleur intense la nuit avec signes inflammatoires locaux : rougeurs et chaleurs. Cela dure quelques jours puis cède.

  • Le fait d'avoir moins d'amplitude pour se baisser, se plier, les articulations qui sont moins souples se rigidifient associées à une douleur récidivante au niveau de l'hallux valgus (sans déformation) peut-il faire penser à la goutte ? Mon frère plus âgé est aussi plus raide malgré beaucoup de sport.

Non, cela ressemble plus à de l'arthrose, notamment au gros orteil.

Oui, l'insuffisance rénale est une cause d'élévation de l'uricémie, et donc expose au risque de goutte.

  • Que faire au début d'une crise ?

Prendre précocement soit une AINS, soit de petites doses de colchicine (moins de 3 mg/j). Le mieux est d'en parler à votre rhumatologue pour bien vous éduquer. N'oubliez pas d'appliquer localement des pacs de glace.

  • Les eaux minérales favorisent-elles la goutte si on en boit beaucoup ? Le lait aussi ?

Non, c'est l'inverse. Il est important d'assurer une bonne hydratation lorsqu'on est goutteux (eau minérale ou pas). De même, le lait a des effets bénéfiques sur la goutte. Plus globalement, les produits laitiers allégés sont conseillés.

  • Quelle est l'eau minérale la plus adaptée à la consommation quand on est goutteux ?

Toutes les eaux minérales sont bonnes à consommer.

  • Je suis soignée pour de l'hypertension par le valsartan (un comprimé par jour) est-ce un médicament qui peut augmenter le taux d'acide urique dans le sang ?

Non, au contraire, il peut diminuer vos taux d'uricémie. Ce sont les diurétiques qui augmentent l'uricémie.

  • Quels sont les aliments à éviter ? Le médecin a dit à mon amie : pas de chou, brocolis etc.

Il faut éviter les excès de viande et de fruits de mer, qui font monter l'uricémie. En revanche, les légumes, même riches en purine n'ont pas d'effet sur la goutte.

En savoir plus

La goutte est une forme particulière d'arthrite qui se caractérise par l'apparition de crises de vives douleurs à une ou plusieurs articulations. Habituellement, les crises de goutte durent quelques jours, puis les symptômes disparaissent pour plusieurs semaines. Le gros orteil est le plus souvent en cause, mais d'autres articulations peuvent aussi être touchées. L’articulation devient alors rouge violacé et enflée.

Un taux anormalement élevé d’acide urique dans le sang, un état appelé hyperuricémie, est à l’origine de la goutte. L’acide urique est l’un des déchets que le métabolisme du corps produit normalement. Lorsqu’il y a un excédent, l’acide urique se dépose graduellement dans l’organisme sous forme de cristaux, entre autres dans les articulations. Ces dépôts déclenchent des réactions inflammatoires.

La goutte touche près de 2 % des adultes, et surtout des hommes. La première crise survient normalement vers l’âge de 30 ans à 45 ans pour les hommes, et après la ménopause pour les femmes.

En cas de crises répétées ou chroniques de goutte, un traitement quotidien à l'aide de colchicine peut prévenir les attaques ultérieures, la prévention est un  élément tout aussi important du traitement de la goutte.
 

En savoir plus sur Allodocteurs.fr :