1. / Insolite

Les sept actualités les plus insolites de 2016

L'année 2016 fut riche en actualités surprenantes, déroutantes, intrigantes... en un mot comme en cent : insolites. Cela ne veut pas dire pour autant que les évènements relatés soient triviaux ou sujet de dérision, loin de là.

Rédigé le , mis à jour le

Les sept actualités les plus insolites de 2016
Les sept actualités les plus insolites de 2016

Des jumeaux nés à quelques minutes d'intervalle, mais avec une année d'écart – Janvier 2016

RÉVEILLON – Maribel Valencia, de San Diego, a accouché d'une petite fille, Jaelyn, dans les dernières secondes de l'année 2015, puis d'un petit garçon quelques minutes plus tard en 2016 !

La petite fille, Jaelyn, est née à 23h59 très précisément tandis que le petit garçon, Luis Jr., est arrivé à 00h02, soit en 2016.

Un centenaire lègue sa fortune à la Sécu – Janvier 2016

ALTRUISTE – Après plusieurs années de formalités, la Sécurité sociale du Var a appris qu'un homme décédé en 2012 à l'âge de 105 ans lui avait légué plus de 300.000 euros.

Né le 20 mars 1907 à Avion, dans le Pas-de-Calais, le généreux donateur, Lucien Facon, était arrivé dans le Var en novembre 1912. Il y est mort le 25 septembre 2012 dans une maison de retraite du Pradet, près de Toulon. 

Apprendre la chirurgie sur des cadavres qui respirent – Février 2016

FORMATEUR – Le cœur bat, le sang circule, les poumons se gonflent... pourtant, le corps humain sur lequel les élèves chirurgiens en formation à Poitiers se font la main est bien un cadavre.

Récemment sorti de congélation, il est alimenté en air et en sang artificiel. Baptisé "Simlife", ce système unique au monde vise à mettre les futurs chirurgiens "en situation", en collant au plus près à la réalité, sans aucun risque pour un vrai patient...

Un faux druide pour dénoncer le manque de médecins  – Mars 2016

CANULAR – À la Roche Derrien (Côtes d'Armor), faute de mieux, les permanences médicales seront assurées le vendredi par... un druide.

Si l'affaire a été reprise à l'envi dans la presse, notre enquête a révélé que celle-ci était, en réalité, une opération de communication montée pour dénoncer la pénurie de médecins en région, et les risques – bien réels – de dérives pseudo-médicales pour les populations laissées à l'abandon. Notez que cette histoire a connu un épilogue heureux, récemment conté dans le Magazine de la santé !

En Norvège, un patient échappe à la mort grâce à un avion de chasse – Avril 2016

TOP GUN – Sauver la vie de cet homme impliquait de pratiquer en toute urgence oxygénation par membrane extra-corporelle (ECMO, technique permettant de suppléer aux défaillances cardiaques et respiratoires).

Mais l'hôpital de Bodø où il était traité n'avait ni l'équipement ni les compétences nécessaires pour cette procédure très spécifique, employée en dernier recours. Sollicité pour le prêt de sa machine ECMO, l'hôpital de Trondheim, à plus de 450 kilomètres de là, a contacté l'armée de l’air pour "un petit service"…

Naître deux fois, l'incroyable histoire de la petite Lynlee – Octobre 2016

BIS REPETITA – Si le premier insolite de notre sélection concernait deux naissances, celui ci porte sur... une naissance double !

Au Texas, le fœtus d’une petite fille a été sortie quelques heures de l'utérus de sa maman, pour être opérée d'une tumeur détectée sur sa colonne vertébrale.

Cette masse (sacrococcygeal teratoma) détournait le sang du foetus en augmentant le risque d'insuffisance cardiaque. La maman, Margaret Boemer, a pris la décision risquée de l'opération. Initialement enceinte de jumeaux, elle avait perdu l'un de ses bébés avant le deuxième trimestre de grossesse. Le fœtus a été replacé dans l’utérus. La grossesse a ensuite pu être menée quasiment à terme.

Quand un shampoing provoque un AVC – Décembre 2016

 Romankosolapov - Fotolia.com

">

Crédit photo :  Romankosolapov - Fotolia.com

TENDU – L'événement est rarissime, mais correspond à un fait médical dûment documenté : en se faisant shampouiner trop longtemps les cheveux par un coiffeur, la tension du cou peut comprimer une artère au point de l'endommager, entraînant la formation d'un caillot qui finit par engendrer un accident vasculaire cérébral.

Outre-Manche, un salon de coiffure vient de débourser 90.000 livres de dommages et intérêt à un client victime de ce phénomène, rapporte le quotidien The Times.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr