Chronique de Emma Strack du 16 septembre 2013
Chronique de Emma Strack du 16 septembre 2013

Insolites du Net : AVC au BBQ !

Une forme d'urticaire qui invite à la création, un test comparatif sur trois applications pour diabétiques et un message largement diffusé en ce moment sur les réseaux sociaux... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

AVC au BBQ ?

Il circule sur Internet depuis quelques temps un drôle de message :

"Lors d'un barbecue, Julie trébuche et fait une chute… Les amis l'aident à s'asseoir et lui apportent une nouvelle assiette. Même si elle a l'air un peu secouée, Julie profite joyeusement du reste de l'après-midi... Plus tard le mari de Julie téléphone aux amis pour dire que sa femme a été transportée à l'hôpital.....Julie meurt à 18h00".

La suite du message est la suivante :

"Un neurologue dit que s'il peut atteindre une victime d'AVC dans les trois heures, il peut renverser entièrement les effets de la crise. Il affirme que le plus difficile est que l'AVC soit identifié, diagnostiqué et que le patient soit vu en moins de trois heures par un médecin".

Puis finalement, on nous implique, en nous expliquant qu'on peut tous reconnaître les symptômes d'un AVC en demandant trois choses à la personne en crise :

"Un sourire, lever les deux bras et dire une phrase simple. Si la personne ne parvient pas à effectuer l'une de ces tâches, on appelle les secours, c'est un AVC. Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces tâches, appelez le 15, le 18 ou le 112 et décrivez les symptômes au répartiteur. Selon un cardiologue, si tous ceux qui reçoivent cet e-mail l'envoient à leur tour à dix personnes, une vie au moins pourrait être sauvée par jour".

Ce message semble sérieux, présenté avec des "selon un cardiologue", mais il s'agit avant tout d'un hoax (information fausse, périmée ou invérifiable propagée) et sans témoignage de celui qui le met en ligne ! On le retrouve sur plusieurs profils et d'après des sites spécialisés, cela fait des années que ce message circule ou en tout cas, des messages dans le même genre.

Quand la maladie est à l'origine de l'art : un projet appelé Skin, "peau" en anglais

La jeune femme qui en est à l'origine, Ariana Page Russell est une Américaine qui explore toujours la peau dans ses travaux, et pour cause, elle est atteinte de ce qu'on appelle le dermographisme, c'est-à-dire une hypersensibilité de la peau, qui fait que le moindre contact avec un instrument un peu pointu fait directement apparaître un trait sur sa peau.

Cela ressemble à de l'urticaire, mais causé par un contact qui provoque des rougeurs et un gonflement. L'artiste l'utilise pour faire de l'art. Elle fait elle-même des dessins qui s'effacent au bout de quelques minutes. On estime que 5% de la population est atteinte de dermographisme, surtout des adultes jeunes.

Une vidéo d'animation propose de vous faire vivre une overdose en images !

Vidéo totalement imaginée, un voyage dans le subconscient d'une jeune fille qui vient de faire une overdose. C'est en effet de cette manière que les artistes qui ont participé à Endtrip présentent leur vidéo. Il s'agit de quelques extraits qui vont du fantastique à l'angoissant, accompagnés d'une musique électronique parfois douce parfois plus musclée.

L'idée de consacrer une vidéo d'animation à l'expérience de l'overdose laisse dubitatif. Mais les auteurs de cette animation interrogés sur leur inspiration, assurent qu'il s'agit avant tout d'une démarche artistique et que l'expérience est unique pour chaque personne qui prend de la drogue, "comme une toile vierge". Ils se sont aussi inspirés des expériences de gens autour d'eux, notamment qui se droguent avec des médicaments.

L'overdose correspond à une trop forte prise qui peut entraîner une perte de conscience ou la mort… Et cela n'a rien de bucolique !

  • Vimeo
    - Endtrip 
    Vidéo d'animation qui propose de faire vivre une overdose en images.

Un test comparatif sur trois applications destinées aux personnes diabétiques

Il en existe des dizaines et des dizaines mais voici celles en français et les moins chères, à moins de deux euros, qui promettent d'aider les malades à réguler leur glycémie en calculant les apports pour chaque repas. Les personnes diabétiques souffrent d'une défaillance de la régulation de leur glycémie. Elles doivent donc la contrôler régulièrement, et pour cela, la première chose à faire est de maîtriser ses apports en glucides, que l'on retrouve dans de nombreux aliments.

Trois applications notées sur trois critères : l'application répond-elle aux promesses ? Est-elle facile d'utilisation ? Est-elle utile pour le malade ?

Verydiab : 14/20

Avec cette application, le calcul des glucides pour chaque repas est vraiment très simple. Vous avez accès à un répertoire de plus de 1.300 aliments et plats très bien pensé, l'interface est simple, vous pouvez établir des statistiques... En revanche, elle semble incomplète sur le lien établi entre alimentation et activité physique. Elle ne calcule que la glycémie, pas le bilan calories consommées et dépensées. Elle coûte 1,79 euros.

  • iTunes
    - VeryDiab 
    Application qui fait noter les résultats des glycémies, des injections d'insuline, des repas et prises de glucides ainsi que les activités.


Calories Minute : 16/20

Cette application vous promet un bilan des calories consommées et dépensées en fonction de ce que vous mangez et de votre manière de vous dépenser. Elle est vraiment très complète, tellement qu'il est parfois difficile de s'y retrouver tant elle dispose d'options. Elle propose de faire vos calculs avec des unités très quotidiennes : équivalent assiette bombée, bol, tasse…

Le calcul des glucides, lipides, calories sur un repas se fait automatiquement, et vous pouvez équilibrer les repas en fonction de votre activité sportive. Elle vous propose même une indication sur la dose d'insuline, mais cela nécessite l'avis d'un médecin. C'est donc une application très riche, mais avec laquelle il faut prendre le temps de se familiariser. Elle coûte 1,79 euros.

  • Calories Minute
    Application pour iPhone permettant de faire facilement la somme des calories ou des glucides pour la gestion du diabète.


Gluci Check, nouvelle et gratuite : 11/20

Dans cette application, le répertoire est bien moins élaboré. Par exemple, on ne dissocie pas la religieuse au chocolat du chausson aux pommes, mais on parle de pâtisseries. On ne calcule que par gramme, pas d'équivalent cuillère, portion... En revanche, pour chaque aliment, on indique le taux de glucides, de fibres, de sel, de sucre… Il s'agit plus d'un journal de bord que d'une véritable aide au calcul. Mais elle est gratuite, donc à tester !

  • iTunes
    Gluci-Chek
    L'application Gluci-Chek calcule les glucides contenus dans plus de 220 plats simples ou composés.

En résumé :

16/20 pour Calories Minute, mais il va falloir vous familiariser avec l'application. D'ailleurs, il y a un mode d'emploi disponible en PDF sur le site de l'application.
14/20 pour Verydiab, avec un excellent répertoire et une simplicité de l'interface. En revanche, beaucoup moins complète.
11/20 pour Gluci Chek, qui n'a que 200 plats ou aliments dans son répertoire.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :