1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Grossesse : faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Si vous attendez un bébé, vous avez peut-être remarqué dans les rayons des pharmacies des boîtes de compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes. Des cocktails de vitamines et d'oligo-éléments qui promettent une grossesse sans fatigue et un développement parfait du bébé. Mais qu'en est-il vraiment ? Ces médicaments sont-ils utiles ? Sont-ils sans risque pour la santé du bébé et de la maman ?

Rédigé le , mis à jour le

Grossesse : faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Reportage de Marie Chagneau, Maxime Soulard et Lionel Simon
 

Des compléments alimentaires pour les femmes enceintes ?

Les compléments alimentaires spécialement conçus pour les femmes enceintes ont fait récemment leur apparition dans les rayons des officines. Les firmes pharmaceutiques vont même jusqu'à proposer des produits différents en fonction du terme de la grossesse. Mais ces cocktails sont-ils réellement indispensables pour la femme enceinte ?

Compléments alimentaires : quel intérêt ?

Pour le Dr Amina Yamgnane, gynécologue-obstétricienne, si certains composés de ces cocktails peuvent avoir un intérêt pour la femme et le fœtus, d'autres composés n'ont en revanche pas fait la preuve de leur efficacité. Selon le Dr Yamgnane, la supplémentation en acide folique peut être intéressante pour les femmes "avant qu'elles ne soient enceintes et les trois premiers mois de grossesse". Cette supplémentation permettrait ainsi de "diminuer le risque de malformation fœtale du crâne et de la colonne vertébrale".

La gynécologue souligne également l'intérêt d'une supplémentation en vitamine D pour "toutes les femmes à partir du septième mois de grossesse, dans les pays d'Europe du Nord où l'ensoleillement est faible". Cette supplémentation limitant les carences en calcium de leur nouveau-né. Selon le Dr Amina Yamgnane, "les femmes qui ont une anémie avérée ont un risque plus important d'avoir soit un accouchement prématuré, soit un bébé avec un retard de croissance."

Une alimentation équilibrée suffit-elle ?

Pour aider les femmes enceintes à bien se nourrir, des maternités proposent des réunions d'information animées par une sage-femme et une diététicienne. L'un des objectifs de ces réunions est d'apprendre à ces femmes quels aliments privilégier lors de la grossesse, et non de les encourager à acheter des compléments alimentaires. On leur conseille plutôt de couvrir leurs besoins en vitamines et en oligo-éléments grâce à une alimentation adaptée.

Pour rappel, toute prise médicamenteuse doit être indiquée par un médecin ou une sage-femme. L'automédication est à éviter au risque d'avoir des surdosages car avec une alimentation variée et équilibrée, les besoins peuvent être couverts. Le surdosage est en effet le risque majeur d'une prise de compléments alimentaires non contrôlée. Un surdosage qui peut avoir des conséquences sur la santé de la femme enceinte et du fœtus aussi néfastes que les carences.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus